Riou, c'est un bilan famélique de 14 matchs lors des trois dernières saisons.
Riou, c'est un bilan famélique de 14 matchs lors des trois dernières saisons. - LANCELOT FREDERIC/SIPA

David Phelippeau

L'information a été éventée par un site Internet mercredi matin. Le futur gardien de but du FC Nantes devrait s'appeler – comme son prédécesseur (Rudy) – Riou. Cette fois, il s'agit de Rémy Riou, un portier âgé de 24 ans (1,91 m), d'origine lyonnaise. « C'est fait à 90 % », nous a confié la direction du FCN. Mardi soir, le président Kita a rencontré le joueur, son père et son agent. Il reste encore quelques détails à régler au niveau contractuel, mais Riou devrait (sauf retournement de situation) s'engager pour deux ans et être présent lundi matin pour la reprise de l'entraînement.

Une carrière qui plafonne
Toulouse devrait le laisser libre, alors qu'il lui reste une année de contrat. Le nouveau coach Michel Der Zakarian mettra en concurrence Riou avec Zelazny (21 ans). Dans l'esprit de l'entraîneur, le meilleur jouera. Riou aura beaucoup à prouver. Le portier reste sur trois saisons quasiment blanches. Un match de Coupe de la Ligue l'année dernière avec Toulouse (L1) et dix matchs en deux saisons avec Auxerre, club dans lequel il a fait une bonne partie de sa carrière (2007-2011). C'est à Lorient en 2006-2007 (22 matchs en L1) qu'il a montré le talent qu'on lui prêtait au sortir de sa formation lyonnaise (génération Benzema)… « Ma carrière était bien partie mais j'ai ensuite été moins bien, avouait-il à la Dépêche du Midi à son arrivée à Toulouse en août 2011. J'ai peut-être eu trop confiance en moi, ça m'a servi de leçon. » Riou a déjà perdu beaucoup de temps. Le FCN lui offre une seconde chance.