Le directeur du développement de l'Union devant l'endroit qui accueillera la future tribune.
Le directeur du développement de l'Union devant l'endroit qui accueillera la future tribune. - s.ortola / 20 minutes

propos recueillis par romain baheux

Nouvelle tribune, recherche de partenaires, budget à boucler... le directeur du développement de l'UBB Olivier Brouzet détaille les chantiers du club à une semaine de la reprise sportive.

Où en est la construction

de la nouvelle tribune ?
Le terrassement du terrain s'est terminé vendredi, on attend désormais les résultats de l'étude des sols puis le permis de construire. L'objectif est que la nouvelle tribune (1 600 places) soit prête pour le début de la saison. On a quand même demandé à la Ligue de jouer notre premier match de la saison à l'extérieur pour avoir une semaine de marge supplémentaire.
Qui la financera ?
Le club. Les demandes de subvention auprès des institutions auraient pris trop de temps, c'était plus simple de la financer nous-mêmes. On attend encore certains devis mais elle devrait nous coûter environ 400 000 €. On compte la rentabiliser sur plusieurs années.
Les partenaires

ont-ils suivi ?
Toutes les loges ont été vendues, on espère désormais atteindre la barre des quatre cents partenaires la saison prochaine. Les entreprises savent que l'on a besoin de moyens et nous n'avons pas de demandes hors normes. Par rapport à l'an dernier, on travaille moins dans l'urgence pour préparer notre saison. A l'époque, les gens se demandaient à quelle sauce on allait être mangés...

l'ubb favorable aux qataris

L'arrivée de la chaîne sportive qatarie Be In Sport dans le marché des droits TV enchante les dirigeants de l'Union. « Ces droits sont trop bas actuellement, souligne Olivier Brouzet. Pour un club comme le nôtre, il représente moins de 10 % du budget. Canal+ a fait du bien au rugby français, mais c'est bien qu'il y ait quelqu'un en face. »