Basket: Le Mans en finale de ProA, en prenant sa revanche sur Cholet

0 contributions
Publié le 9 juin 2012.

PARIS - Le Mans s'est qualifié pour sa troisième finale de ProA de basket, où il affrontera Chalon-sur-Saône, après avoir pris une douce revanche sur Cholet (78-69) samedi en match d'appui des demi-finales.

Sacré en 2006 et finaliste en 2010, Le Mans prendra une nouvelle fois la direction du Palais omnisports de Paris-Bercy pour la finale samedi prochain.

Les Manceaux ont vaincu le "signe indien" face à Cholet, qui les avait battus en finale en 2010 et les avait aussi éliminés en quarts de finale l'an dernier.

Il y a deux semaines, on ne donnait pourtant pas cher des chances des joueurs de J.D. Jackson de réussir quoi que ce soit dans ces play-offs. Ils venaient de se faire humilier à domicile par Nancy (64-89).

Mais ils ont su resserrer les rangs pour s'imposer en Lorraine au retour, puis à Antarès en match d'appui après prolongation.

La série contre Cholet, le voisin et adversaire traditionnel, a été extrêmement tendue. Les deux premiers matches se sont joués à 5 et 4 points d'écart, chaque équipe l'emportant sur son parquet.

Samedi, Le Mans a dû faire front après un début de match tout à l'avantage des Choletais, qui après avoir accroché de justesse les play-offs, avaient sorti en quart de finale le grand favori Gravelines, premier de la saison régulière.

Emmenés par leur shooteur américain Patrick Christopher (15 points au final), les Choletais, particulièrement adroits, avaient atteint la fin du premier quart-temps avec une avance de 9 points (28-19).

Mais les Manceaux, sans s'affoler, ont commencé à mettre leur jeu en place, orchestré par le passeur Taylor Rochestie autour du pivot brésilien Joao Paulo Batista (17 points, 7 rebonds).

Cholet est pourtant constamment resté devant jusqu'à l'amorce du dernier quart-temps. C'est le moment qu'a choisi Travon Bryant pour dégainer trois fois à trois points.

L'histoire est amusante, car le pivot américain, un joueur de l'ombre arrivé en novembre après une saison à Pau-Orthez, n'avait tiré que quatre fois à trois points en saison régulière, sans jamais en mettre un. Depuis le début des play-offs, il est à 100% de réussite (4 sur 4).

Un écart de quatre points (66-62, 34e) était dès lors creusé, et la défense mancelle a ensuite contrôlé les dernières velléités choletaises.

Vendredi, Chalon, en quête de son premier titre de champion de France, s'était qualifié sur le fil face à Orléans en demi-finale d'appui (83-81).

© 2012 AFP
Mots-clés
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr