Philipp Lahm et sa compagne lors de la fête de la bière, le 2 octobre 2011 à Munich.
Philipp Lahm et sa compagne lors de la fête de la bière, le 2 octobre 2011 à Munich. - POOL NEWS / REUTERS

A.P. à Gdansk

Lors de la Coupe du monde 2010, Fabio Capello s’était aliéné une partie du vestiaire anglais pour sa rigidité vis-à-vis de la cigarette et de l’alcool. Joachim Löw laisse le costume de père fouettard à son confrère italien. Le sélectionneur de l’Allemagne a autorisé ses joueurs à boire et à fumer pendant la durée de cet Euro. Löw n’est pas un dangereux libertaire, juste un coach qui croit que ses garçons «sont assez grands pour se responsabiliser».

Couvre-feu à 23h

Cet ancien fumeur a quand-même pris soin de fixer quelques règles. «Il sera interdit de fumer pendant les repas et dans les salles de réunion», explique-t-il au journal Bild. Mais il y aura bien de la bière et du vin à table. Avec modération bien sûr. Löw et le manager Oliver Bierhoff, n’ont pas envie que le séjour à Gdansk de la Mannschaft vire tournée de rocks-stars dépravées. Lahm, Klose et leurs copains devront ainsi respecter un couvre-feu fixé à 23h.

Quant aux femmes des joueurs, elles pourront rester aux côtés de leurs hommes le lendemain des matchs «mais on n’a pas encore décidé si elles pourront passer la nuit avec eux», s’interroge Bierhoff. Cool, mais pas trop. L’Allemagne  a quand-même un Euro à gagner.