L'entraîneur du Fénix devrait rester.
L'entraîneur du Fénix devrait rester. - F. Scheiber/20 Minutes

râce à un ultime succès, mercredi à Cesson-Rennes (26-29), le Fénix finit 6e de D1, sa meilleure place depuis neuf ans. En fin de contrat, l'entraîneur Joël Da Silva, qui devrait prolonger, martèle un discours volontariste.

Quel bilan tirez-vous de la saison ?
On a rempli nos objectifs. On termine par une victoire à l'extérieur, c'est bon signe pour la saison prochaine. Cette équipe est en train de se rendre compte qu'elle aime gagner. Elle aurait pu accrocher la cinquième place, mais il y a eu des points laissés en route.

Votre discours n'est pas vraiment celui d'un entraîneur sur le départ.
Non, c'est celui d'un entraîneur resté fidèle à ce qu'il avait dit, malgré les tempêtes. Je vais rencontrer le président (Patrick Salles) la semaine prochaine. On va discuter pour continuer l'aventure. Comme il l'a dit par ailleurs, « nous sommes en phase ».

Le recrutement est-il terminé ?
Côté arrivées, oui, avec deux joueurs (Rock Feliho et Miha Zvizej) et Xavier Moreau qui passe pro. Est-ce qu'il y aura d'autres départs (outre Arriubergé et Jonathan Roby) ? On verra.

Quel sera l'objectif en 2012-13 ?
On a goûté au haut du tableau, on veut y rester. L'équipe a fait un bon championnat, mais face à des équipes de notre niveau où légèrement inférieures, nous n'avons pas fait que de bons résultats.PROPOs Recueillis par N. S.