Le Barcelonais Lionel Messi face à l'Anglais John Terry, le 18 avril 2012, à Stamford-Bridge.
Le Barcelonais Lionel Messi face à l'Anglais John Terry, le 18 avril 2012, à Stamford-Bridge. - REUTERS/Albert Gea

B.V.

Pour le même genre de mots, l’attaquant uruguayen Luis Suarez avait écopé de neuf matchs de suspension. Royston Drenthe, fantasque milieu néerlandais, accuse Lionel Messi de l’avoir traité de «noir». Dans une interview donnée au site nusport.nl, l’ancien joueur du Real Madrid, actuellement à Everton, affirme en effet avoir «souvent joué contre lui ces dernières années» et avoir eu à chaque fois «des problèmes». Il poursuit: «Vous savez ce qui me dérangeait le plus? La façon dont il m’appelait à chaque fois ‘el negro, el negro’».

Une fois, même, lorsque son club d’Hercules Alicante s’était imposé au Camp Nou (0-2) au tout début de la saison 2010-2011, Messi «m’a serré la main en répétant ‘Salut le noir’, raconte le Batave. Après le match, il ne m’a pas salué.» Pour autant, Drenthe assure que le triple ballon d’or n’est pas raciste. «Je crois comprendre que c’est une habitude en Amérique Latine d’appeler les personnes de couleur de cette façon, mais je ne le supportais pas.» Et de conclure: «Je ne crois pas qu’il m’invitera à son anniversaire.»