L'attaquant Français Jérémy Perbet sous le maillot du RAEC Mons (Belgique).
L'attaquant Français Jérémy Perbet sous le maillot du RAEC Mons (Belgique). - Eric Ghislain/RAEC Mons

Propos recueillis par Antoine Maes

«Après tout, je pourrai prendre le meilleur buteur français du championnat belge, Jérémy Perbet». Laurent Blanc n’y croit sans doute pas lui-même. Mais c’est bien le nom de l’attaquant du RAEC Mons qu’il a donné dans une interview à L’Equipe quand il lui a été demandé si il prévoyait une surprise du type Chimbonda, dans la liste des joueurs évoluant à l’étranger convoqués pour l’Euro qu’il dévoile mercredi à 18h. Le joueur lui-même n’y croit pas, mais ce petit coup de projecteur au pays de la Jupiler League l’a bien fait rigoler.

Qu’avez-vous ressenti en lisant l’interview de Laurent Blanc où il vous cite comme une surprise potentielle de sa liste? Etes-vous flatté? Ou bien déçu d’être certain de ne pas y être?

Je suis flatté. Franchement, le fait de me citer comme ça et qu’il dise que j’ai marqué beaucoup de buts, et des jolis buts, que le fait d’avoir un buteur dans une équipe c’est important, ça prouve que soit lui ou un membre de son staff m’a peut être vu à l’œuvre. C’est gratifiant. 

Du coup, vous y croyez, et vous serez devant votre télé à 18h pour l’annonce de la liste…

Ah c’est à 18h? Honnêtement j’étais même pas au courant. C’est  plus mes coéquipiers qui me chambrent depuis le début de la saison. Nan j’y crois pas. Et le fait d’en parler comme ça c’est déjà bien pour moi. 

«N’allez pas me dire que j’ai l’accent belge. Ca ne me fait pas plaisir!» 

Vous ne vous faites même pas un petit film, à vous prendre pour un joueur de l’équipe de France pour une journée?

Oui mais le problème c’est que j’ai déjà prévu mes vacances. Donc va falloir tout annuler, et j’ai pas pris d’assurance (rires). 

Si on est sérieux, ce petit mot de Laurent Blanc, vous le prenez au moins comme une reconnaissance?

Nan, je suis quelqu’un de très calme, très posé. Je ne m’enflamme pas: je sais que c’est le meilleur moyen de passer  à côté de ma saison. Pas mal de journaux en France, ou de télés sont venus, c’est vraiment gratifiant. Je n’ai pas réussi en France j’ai explosé plus tard et qu’on s’intéresse autant moi ça me fait plaisir, surtout dans mon pays. C’est là qu’on a envie d’être reconnu. 

Vous êtes son contrat à Mons encore trois ans. Revenir cet été en Ligue 1, c’est l’objectif?

Pas forcément. Les dirigeants ont compris que c’était le temps pour nous de se séparer et que j’aille voir un peu plus haut. C’est un luxe de pouvoir choisir entre différentes destinations. A moi de prendre la bonne décision, parce que c’est la plus importante de ma carrière. Surtout ne pas me tromper sur le choix du club, du pays, du championnat. Mais forcément, la Ligue 1… Ca me ferait très plaisir de revenir. J’ai eu des contacts mais pas d’offre concrète. 

Pour jouer un Euro, le plus simple, ce ne serait pas de prendre la nationalité belge? Vous avez déjà une pointe d’accent…

N’allez pas me dire que j’ai l’accent belge. Ca ne me fait pas plaisir! Ma femme me dit que mon accent français je l’ai carrément perdu.  Après, le fait d’être nationalisé belge, non c’est pas mon objectif.

L'annonce de la pré-liste de Laurent Blanc pour l'Euro est à vivre en live comme-à-la-maison à partir de 17h55