S'il a sauvé sur sa ligne un ballon de but niçois, l'avant-centre Emmanuel Rivière a été une nouvelle fois inoffensif.
S'il a sauvé sur sa ligne un ballon de but niçois, l'avant-centre Emmanuel Rivière a été une nouvelle fois inoffensif. - F. Lancelot/SIPA

Nicolas Stival

Et dire que le coup reste jouable… Malgré l'indigence actuelle de ses résultats (un succès lors des sept derniers matchs) et de son jeu, le TFC peut toujours espérer disputer la Ligue Europa. « Je ne vais pas parler de notre avenir européen », avertit pourtant Alain Casanova, à l'issue du nul contre le mal classé niçois, lundi (0-0). Je vais juste parler de la manière, qui me laisse sur ma faim. On doit avoir plus de détermination et montrer une autre image devant un stade plein (31 805 spectateurs, dont quelque 20 000 enfants invités). Trop de joueurs qui doivent être des locomotives sont aujourd'hui davantage des freins. » Un message sûrement et implicitement adressé à Moussa Sissoko et Etienne Capoue…

En quête de leaders
Privé d'Etienne Didot (genou, saison finie), le technicien toulousain pointe un manque de leaders. « Sans doute, un petit peu », confirme du bout des lèvres Pantxi Sirieix. « Il y a peut-être un manque de convictions, poursuit le milieu basque. C'est dommage de ne pas tout mettre en œuvre pour disputer une Coupe d'Europe. » Le capitaine Daniel Congré partage cet avis. « On sort d'un match très pauvre dans le contenu et même au niveau de l'état d'esprit, il faut se remettre en question, note le défenseur central. Quand un ou deux joueurs en font moins, cela se ressent. Mais la réponse est collective. » A deux journées de la fin, l'optimisme semble avoir déserté le vestiaire toulousain. Pas tout à fait, selon Congré. « Il ne faut pas se dire que tout est fini, que l'on a perdu notre jeu. Il y a eu des phases de qualité. Pas beaucoup, mais il y en a eu, en fin de première mi-temps par exemple. Il faut se reposer sur cela. » Aphone depuis trois matchs, le TFC comptera aussi sur la faiblesse présumée de ses futurs opposants pour qu'Emmanuel Rivière ou un autre marque un but. W

Deux dernières journées pour espérer

Logiquement, le 5e de L1 se qualifiera pour la Ligue Europa. Le TFC (8e, 55 points), à la lutte avec Bordeaux (7e, 55), Saint-Etienne (6e, 57) et Rennes (5e, 57), bénéficie d'un calendrier plus favorable. Il ira dimanche à Dijon (19e) avant de finir au Stadium, une semaine plus tard contre Ajaccio (16e).