Nicolas Anelka lors d'un entraînement avec le Shanghai Shenhua, le 21 février 2012.
Nicolas Anelka lors d'un entraînement avec le Shanghai Shenhua, le 21 février 2012. - A.Song / REUTERS

A.P.

Il ne s’agit pas d’un poisson d’avril chinois en retard. A 33 ans, Nicolas Anelka va débuter une carrière d’entraîneur selon Le Parisien. Arrivé l’hiver dernier au Shangai Shenhua, l’attaquant remplace en urgence Jean Tigana débarqué par le président du club, Zhu Jun. Tigana paye les mauvais résultats de son équipe, 11e sur seize dans le championnat chinois après cinq journées.

Contre un salaire hebdomadaire de 230.000 euros, le Français est désormais l’avant-centre et le coach d’une équipe sur la simple volonté d’un président connu pour ses extravagances. Dernier détail: Anelka ne dispose d’aucun diplôme d’entraîneur et n’a jamais émis l’idée d’essayer d’en obtenir. Visiblement, ce n’est pas un problème pour Zhu Jun.