L'attaquant bordelais Cheick Diabaté (au centre) entre les parisiens Alex (à droite) et Thiago Motta, à Paris, le 25 mars 2011.
L'attaquant bordelais Cheick Diabaté (au centre) entre les parisiens Alex (à droite) et Thiago Motta, à Paris, le 25 mars 2011.

A.M.

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.

  • Pour la première fois depuis qu’il est arrivé au PSG, fin décembre, Carlo Ancelotti a préparé un match après avoir perdu le précédent. Après 17 matchs sans défaite, les Parisiens ont chuté contre Lyon (1-3) mercredi dernier, mais l’Italien a tenu à défendre son bilan: «Depuis mon arrivée, nous avons pris 11 points de plus que Marseille, 8 de plus que Lyon et 5 de plus que Lille. Le travail a été bon», assure l’Italien. Largement assez bon pour ne pas faire des Bordelais des victimes désignées de l’armada parisienne? Pas forcément, puisque les Girondins vont beaucoup mieux depuis la trêve. Et que les hommes de Francis Gillot, s’ils accélèrent encore, ne seront pas très loin d’une place européenne.

    Venez assistez au concours de talonnades entre Nenê, Pastore et Ménez en suivant PSG-Bordeaux en live comme-à-la-maison à partir de 20h50

    permalien