Le défenseur français du FC Barcelone Eric Abidal, le 13 septembre 2011, contre le Milan AC en Ligue des Champions au Camp Nou.
Le défenseur français du FC Barcelone Eric Abidal, le 13 septembre 2011, contre le Milan AC en Ligue des Champions au Camp Nou. - Manu Fernandez/AP/SIPA

A.M.

C’est un communiqué laconique qui a officialisé la nouvelle. Eric Abidal, défenseur de Barcelone et de l’équipe de France, va devoir subir une transplantation du foie «dans les prochaines semaines», explique le club catalan. Il y a un an, l’ancien Lyonnais avait déjà dû se faire opérer, pour l’ablation d’une tumeur au foie.

Contacté par RMC Sport ce jeudi, son conseiller  David Venditelli,  a confié qu’Eric Abidal  avait «malgré tout le moral et qu'il s'était préparé à cette transplantation». Une opération qui devrait se dérouler à Barcelone où il est suivi depuis le début. Toujours selon RMC Sport, son entourage n’écarte cependant pas l’hypothèse d’une opération dans un hôpital parisien.

Forfait pour l'Euro?

Selon le service médical du Barça, cette intervention est «prévue depuis le début du traitement». Le joueur l’aurait annoncé à ses coéquipiers jeudi matin. Cette opération assez lourde, ainsi que le traitement qui vient ensuite, pourraient empêcher Eric Abidal de postuler à une place pour l’Euro en Ukraine et en Pologne, début juin. En attendant, le club réclame «le respect de la vie privée et de la confidentialité».

Puyol: «Il a surmonté ça l'an passé»

En attendant d'en savoir plus sur son avenir, Eric Abidal a reçu le soutien de Carles Puyol, son capitaine en catalogne. «Ca a été un coup dur avant de sortir s'entraîner. L'entraîneur nous l'a communiqué. Ca a été une surprise désagréable. Ensuite nous avons parlé avec lui. C'est une personne super forte. Il a surmonté ça l'an passé, et cette fois aussi il le fera. Nous lui donnons tout notre soutien, nous serons à ses côtés, et c'est sûr que très bientôt il sera bien», a expliqué le défenseur espagnol en conférence de presse.