Peguy Luyindula a décidé de porter plainte contre le PSG pour harcèlement moral.
Peguy Luyindula a décidé de porter plainte contre le PSG pour harcèlement moral. - SOLAL/SIPA

A.M.

Ces jours-ci, l’agenda de Peguy Luyindula est bien rempli. Dimanche, l’attaquant parisien était sur le banc lors de la victoire parisienne à Dijon (1-2). Et le lendemain, son avocat était à la 31e chambre du tribunal correctionnel de Paris. «Une audience de procédure», faisait-on remarquer au cabinet de Me Repiquet, l’avocat du joueur. L’ancien Lyonnais, malgré sa réintégration au groupe professionnel, a en effet maintenu sa plainte pour «harcèlement» contre ses dirigeants. La conciliation n’ayant rien donné une autre audience est programmée pour le 4 juin, alors qu’une autre procédure, devant les Prud’hommes cette fois, sera examinée en septembre ou en octobre.

«Il se sent très bien, il s’entraîne dur. Mais on n’efface pas le passé pour autant. Le joueur a été placardisé pendant des mois et on ne l’oublie pas», explique Me Repiquet à L’Equipe. Le retour de Peguy Luyindula dans le groupe aurait pourtant pu être de nature à lui faire abandonner ses poursuites. «On verra plus tard s’il s’agit d’une manœuvre. On se méfie toujours un peu mais il est très important pour le joueur de s’entraîner à nouveau avec ses coéquipiers», conclut le défenseur de l’ancien Lyonnais.