Nasreddine Ben Saida ne pensait sans doute pas devenir un martyr de la presse de cette façon. En début de semaine, le directeur de la publication du magazine tunisien Ettounsia a été placé en détention par les autorités, avec son rédacteur en chef et l’un de ses journalistes. Sa faute: avoir diffusée les photos plutôt sensuelles de Sami Khedira en compagnie de sa copine et mannequin, Lena Gercke. Sur ces clichés, publiés à l’origine par la version allemande de GQ, on peut voir le milieu allemand du Real Madrid (d’origine tunisienne) poser lascivement avec celle qui partage sa vie depuis 2011.

Le secrétaire de rédaction du quotidien a confirmé jeudi cette arrestation décidée par le service des protections de mœurs de Bouchoua, près de Tunis. Le syndicat des journalistes tunisiens dénonce «un abus de pouvoir» et rappelle que «la liberté de la presse est un pilier d’une société démocratique et tolérante». Les autorités de la Tunisie post Ben Ali doivent avoir une autre définition de la liberté d’expression.

Mots-clés :