Patrice Ciprelli, le mari de la championne cycliste Jeannie Longo, a été placé en garde à vue mercredi matin à Grenoble par les gendarmes de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (Oclaesp).
Patrice Ciprelli, le mari de la championne cycliste Jeannie Longo, a été placé en garde à vue mercredi matin à Grenoble par les gendarmes de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (Oclaesp). - Jean-Pierre Clatot afp.com

© 2012 AFP

Patrice Ciprelli, le mari et entraîneur de la championne cycliste française Jeannie Longo, et un de ses amis ont été placés en garde à vue mercredi à Grenoble (sud-est) dans le cadre d'une enquête sur des soupçons de dopage. Les deux hommes ont été arrêtés pour«contrebande de marchandises dangereuses pour la santé» et «infraction aux règlements sur le commerce de substances vénéneuses», a indiqué le parquet. Ils sont également entendus sur des faits d'«importation de substances ou de procédés interdits aux fins d'usage par un sportif sans justification médicale».

Selon des sources proches de l'enquête, l'ami de M. Ciprelli placé en garde à vue est Michel Lucatelli, directeur de l'équipe de France de skicross. Mme Longo a été entendue comme témoin à la gendarmerie de Grenoble et «a répondu à ce qui lui était demandé», a déclaré en fin d'après-midi Me Bruno Ravaz, avocat des époux Longo-Ciprelli.

Perquisition au chalet des Ciprelli

«Bien sûr, elle est inquiète mais elle a les épaules solides, elle fait face, elle n'a rien à se reprocher, elle n'est pas mise en cause», a-t-il ajouté. Une perquisition a été effectuée dans le chalet de Patrice Ciprelli et Jeannie Longo, à Saint-Martin-le-Vinoux, près de Grenoble. Selon l'avocat de M. Ciprelli, Me Bruno Ravaz, cette interpellation est très probablement liée à «l'affaire Joe Papp».

En septembre dernier, le journal sportif L'Equipe affirmait que M. Ciprelli aurait acheté de l'EPO chinoise en avril 2007, via un site internet américain et par l'intermédiaire de Joe Papp, un ancien cycliste américain. Joe Papp a été interdit huit ans de compétition en octobre 2011, pour trafic de produits dopants, selon lui au profit du mari de la légende du cyclisme français.

«J'ai vendu de l'EPO à Ciprelli à cette époque (avril 2007) (...) Il a d'ailleurs indiqué que c'était pour sa femme», avait déclaré le trafiquant au journal en reconnaissant ne pas posséder de preuve écrite.

Au moins cinq opérations suspectes

Jeannie Longo, 53 ans, championne la plus titrée du cyclisme féminin avec treize titres mondiaux, a toujours nié s'être dopée.Les informations de L'Equipe avaient été suivies de l'ouverture d'une enquête par le parquet de Grenoble qui cherchait à «vérifier les circonstances dans lesquelles ont été effectués les éventuels achats de produits dopants» par M. Ciprelli.

Dans le cadre de cette enquête, les gendarmes auraient identifié «au moins cinq opérations suspectes» opérées par Ciprelli auprès d'un fournisseur d'EPO étranger, deux en 2010 et trois en 2011, indique le site internet du journal L'Equipe mercredi. Parmi les trois opérations effectuées en 2011, les enquêteurs auraient récupéré deux factures d'environ 500 euros chacune, identifiant un compte bancaire au nom de M. Ciprelli, ainsi que la nature de la marchandise importée par colis postaux, de l'Eprex, EPO de première génération, ajoute le quotidien sportif.

Michel Lucatelli, directeur de l'équipe de France de skicross, placé en garde à vue mercredi, serait allé chercher un colis pour son ami Patrice Ciprelli, selon L'Equipe.