Un caméraman de Canal + filme le match OM-PSG, au stade Vélodrome le 20 avril 2011. Bientôt une image collector?
Un caméraman de Canal + filme le match OM-PSG, au stade Vélodrome le 20 avril 2011. Bientôt une image collector? - Villalonga/Sipa

T.R.

Al Jazira et la Ligue de football professionnel (LFP) sont tombés d’accord pour l’attribution des lots 6 (six matches en paiement à la demande par journée et tous les matches en différé) et 9 (magazine en semaine) à la chaîne qatari, annonce la LFP dans un communiqué sur son site internet. Deux jours après n’avoir retenu qu’Al Jazira pour les négociations des derniers lots (6 à 9) des droits audiovisuels de la Ligue 1, Frédéric Thiriez, le président de la LFP, vient de signer l’accord ce jeudi.

En gros, c’est tout le programme Foot+ qui se retrouve désormais dans l’escarcelle d’Al Jazira, qui doit créer prochainement sa chaîne francophone uniquement consacrée au sport. Elle diffusera donc huit des dix matches de Ligue 1 à chaque journée. Canal+ ne conserve que deux têtes d’affiche par journée de Ligue 1 avec un match le samedi soir à 17h et un le dimanche soir. Ce qui reste tout de même mieux que le précédant accord qui avait vu Orange concurrencer la chaîne cryptée.

En revanche, on peut désormais se demander si ce n’est pas la fin de Foot+. Après avoir acquis les droits de diffusion de deux affiches décalées de la Ligue 1, le vendredi soir et le dimanche à 14h, Al Jazira pourra également proposer les six autres matches en paiement à la demande et la totalité des rencontres en différé de chaque journée de Ligue 1 pour les saisons 2012 et 2016.

En tout, Al Jazira devrait verser 240 millions d’euros pour les droits audiovisuels de la Ligue 1, croit savoir L’Equipe. Si on ajoute le montant versé par Canal + (pour les lots 1 à 4), et les 20 millions d’euros d’Orange pour les droits sur les appareils mobiles (lot 7), on obtient un montant de 610 millions d’euros sur quatre ans. C’est moins que le contrat actuel (668 millions d’euros), mais la LFP et la Ligue 1 s’en sortent plutôt pas mal grâce à l’arrivée de la chaîne qatari dans les négociations.