Ligue des champions: dernière chance pour Lille

0 contributions
Publié le 22 novembre 2011.

MOSCOU - Toujours dans le coup en Ligue des champions sans avoir gagné un seul match après quatre journées, Lille n'a cette fois plus le choix et doit battre le CSKA mardi (18h françaises) dans le froid de Moscou pour continuer à y croire: une défaite serait fatale, un miracle serait nécessaire avec un nul.

Le déplacement en Russie n'a pas débuté idéalement pour les Lillois, retardés plusieurs heures à l'aéroport de Lille en raison du brouillard.

Ils sont arrivés lundi à Moscou vers 20h30 (17h30 heure française) et n'ont pas pu s'entraîner comme prévu sur la pelouse synthétique du stade Luzhniki. Prévoyants, ils s'étaient entraînés chez eux avant de partir lundi matin, pour préparer le match le plus important de la saison jusqu'ici.

"Le seul inconvénient c'est de ne pas voir le terrain et la pelouse synthétique", a regretté l'entraîneur Rudi Garcia lundi soir, lors d'une conférence de presse improvisée dans leur hôtel près de la place Rouge. "On découvrira le stade demain (mardi). L'essentiel c'est d'être à l'heure au coup d'envoi".

Conditions particulières

"Il nous faudra impérativement gagner", avait lancé dès vendredi soir le milieu Florent Balmont après le match à Toulouse (0-0). Un nul avec beaucoup de buts pourrait pourtant les garder en vie en fonction de l'autre match --mais ce scénario est aléatoire-- tandis qu'une défaite serait fatale aux Lillois.

"On le sait dès le départ et on fera le nécessaire pour marquer ce but (de la victoire). Ce serait dommage, vu la poule, de ne pas passer. Cependant on ne peut pas le crier haut et fort parce qu'on n'a pas gagné de match. On s'attend à un match difficile et dans des conditions particulières avec le temps et le terrain synthétique. Il est vraiment rageant de se rappeler le match aller où nous menions 2-0 avant de nous faire rejoindre", a ajouté Balmont.

A l'aller, les Lillois avaient réussi à prendre la mesure de leurs adversaires avant de se faire rejoindre en toute fin de match. Mais bonne nouvelle pour les champions de France, leur bourreau du 14 septembre (2-2), l'attaquant ivoirien Seydou Doumbia, sera suspendu mardi.

"L'absence de Doumbia va peser sur le plan tactique", a souligné lundi l'entraîneur du club russe, Leonid Slutski. "C'est un grand atout en moins mais on a les armes pour s'adapter, a-t-il ajouté. Son absence ne m'inquiète pas plus que cela car je pense que Vagner (Love) a les armes et qu'il sera au niveau."

"Nous sommes prêts"

Le CSKA reste dans son championnat sur une défaite à domicile face au Rubin Kazan (2-1) dans la poule de huit équipes pour le titre.

De son côté, le Losc a ramené un point de Toulouse en livrant un bon match et aurait dû l'emporter si ses attaquants avaient fait preuve d'un peu plus d'efficacité: Sow a manqué un penalty et Cole a tiré à côté alors que le but avait été déserté par le gardien toulousain.

"Si on ne s'était pas créé d'occasions, cela aurait été inquiétant avant d'aller à Moscou", a tenté de se rassurer le défenseur Aurélien Chedjou. A Toulouse "on n'a pas pris de but et en Ligue des champions on sera plus attentif devant. Là-bas, il fera plus froid qu'ici. Mais le (terrain) synthétique et le froid, il ne faudra pas prendre cela comme excuse. Il faut qu'on élabore notre jeu, la pelouse c'est secondaire".

Le plus expérimenté des joueurs lillois en Ligue des champions, l'international anglais Joe Cole, pense que le Losc, dernier du groupe B avec deux points, est fin prêt à décoller en C1.

"Je pense que le match contre l'Inter Milan (défaite 2-1) est arrivé un peu tôt pour l'équipe. Je pense que nous sommes prêts maintenant, soulignait-il récemment. Nous avons plus d'expérience, nous avons appris de nos erreurs. C'est un gros test pour nous."

© 2011 AFP
Mots-clés
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr