Le Britannique Mark Cavendish, le dimanche 25 septembre, sur le podium des championnats du monde, à Copenhague.
Le Britannique Mark Cavendish, le dimanche 25 septembre, sur le podium des championnats du monde, à Copenhague. - PETER DEJONG/AP/SIPA

A.M.

Le «Cav» change d’air. Récent champion du monde, Mark Cavendish s’est trouvé un point de chute, alors que HTC, son équipe, va disparaître. Le natif de l’île de Mann a décidé de rejoindre l’équipe Sky. «C’est le plus grand sprinteur de sa génération et il est bien parti pour être le meilleur de tous les temps», s’enthousiasme Dave Braislford, le patron de l’équipe britannique, sur le site de sa formation.

Recruter un type qui a remporté 20 étapes du Tour de France, forcément, ce n’est pas anodin. «J’ai parlé avec tout le monde dans l’équipe et tout le monde est enthousiaste. C’est le meilleur sprinteur du monde et il a une énergie et une passion pour le cyclisme qui est contagieuse», explique son nouveau coéquipier, Bradley Wiggins.