Le meneur de jeu de l'équipe de France, Tony parker, contre le Canada, à Pau, le 26 juin 2011.
Le meneur de jeu de l'équipe de France, Tony parker, contre le Canada, à Pau, le 26 juin 2011. - P.ANDRIEU/AFP

R.S.

L’idée a été maintes fois évoquée et jamais Tony Parker ne l’a confirmée. Pourtant, selon Le Progrès, Tony Parker pourrait ne pas rester inactif jusqu’à la fin du lock-out en NBA, prévue en novembre. Le meneur des Bleus aurait l’intention de donner un coup de main à Villeurbanne, le club dont il est actionnaire. Parker serait prêt à jouer dès la fin de ses vacances, après l’Euro, à la mi-octobre. Une information démentie sur RMC par le joueur jeudi matin.

Fin juin, Tony Parker avait estimé qu'il avait 1% de chance d'évoluer à l'ASVEL la saison prochaine. La donne aurait donc changé. Selon le Progrès, TP pourrait disputer son premier match sous le maillot vert pour la réception du Paris-Levallois, le 14 octobre. Deuxième actionnaire de l’Asvel, le meneur de jeu des Spurs occupe le poste de directeur général des opérations basket du club. En cas de pige en Pro A, il serait le troisième Français de la NBA à s'engager avec un club français pendant la grève après Nicolas Batum à Nancy et Pape Sy à Gravelines.