Tonia Leccese leur a mis une belle savate

« C'est tellement gros que je n'arrive toujours pas à réaliser. » Depuis dimanche, Tonia Leccese vit un rêve éveillé. Il faut dire que du haut de ses 16 ans, la Lilloise est devenue ce week-en...

— 

« C'est tellement gros que je n'arrive toujours pas à réaliser. » Depuis dimanche, Tonia Leccese vit un rêve éveillé. Il faut dire que du haut de ses 16 ans, la Lilloise est devenue ce week-end championne du monde cadette de boxe française. Un aboutissement pour la quadruple championne de France qui a commencé la savate (pieds et poings) à cinq ans sur les conseils de… sa mère. « Elle est entraîneur de boxe et m'a donné le virus », raconte la lycéenne en première ES. Et malgré les moqueries, Tonia n'a jamais lâché. « Il y a des préjugés parce que je suis une fille. Il y a même des petits malins qui essaient de me provoquer. Mais je ne me suis jamais battue en dehors de la compétition », précise une jeune boxeuse détendue hors du ring. La preuve : « Je stressais plus pour les Mondiaux que pour le bac français », rigole Tonia qui visera un double pari l'an prochain : percer en seniors et décrocher son bac. Pas sûr que ce soit plus facile qu'un titre de championne du monde.f. l.

Mots-clés :