Les supporters marseillais lors d'un match de L1 au Stade Vélodrome contre le PSG le 20 novembre 2009.
Les supporters marseillais lors d'un match de L1 au Stade Vélodrome contre le PSG le 20 novembre 2009. - SIPA

A.P.

Les supporters marseillais vont peut-être avoir droit à leur virée parisienne le 7 novembre.  La commission d'appel de la LFP, réunie jeudi pour étudier l'interdiction faite aux supporters olympiens d'assister au match, a décidé «d'infirmer cette décision» et de demander une nouvelle réunion «avec toutes les parties».

«La décision de la commission des compétitions a été prise sans concertation, notamment avec Marseille, et aucun élément contradictoire n'a été développé, pointe Jean-Pierre Klein, le président de la commission d'appel. Nous avons donc décidé d'infirmer celle-ci et de renvoyer l'affaire pour une nouvelle décision en convoquant toutes les parties concernées». La date de cette nouvelle réunion n'est pas encore connue.

Une première victoire pour Dassier

Jean-Claude Dassier a donc pu faire entendre ses arguments. Le président de l'OM  avait fait appel de la décision le 7 octobre de la Ligue de football professionnel, soutenue par les pouvoirs publics, de fermer les tribunes visiteurs lors de PSG-OM et OM-PSG (le 19 mars prochain). L'OM reprochait aux instances d'avoir pris cette décision sans avoir été concerté.

«Nous avons souligné la bonne tenue des supporters de Marseille depuis le début de saison. Ils n'ont allumé aucun fumigène,  poursuit Jean-Pierre Klein. Que les supporters viennent ou pas, il faut leur expliquer très clairement pourquoi. Tant que les clubs n'ont pas assez d'éléments pour informer leurs supporters, ce n'est pas suffisant pour entériner un choix».