Capture d'écran d'un joueur empoisonné au bidon piégé au Pérou, le 17 octobre 2010
Capture d'écran d'un joueur empoisonné au bidon piégé au Pérou, le 17 octobre 2010 - Capture d'écran 20 minutes

B.V.

En France, on peut compter sur les PSG - Marseille ou autres Lyon - Saint-Etienne pour ambiancer un peu notre championnat. Au Pérou, les duels entre Hijos de Acosvinchos et Sport Ancash font l’affaire. Ce match, déterminant pour la montée en première division, a donné lieu ce week-end à un épisode assez croustillant: un empoisonnement au bidon piégé. En deuxième période, trois joueurs d’Hijos de Acosvinchos se sont en effet évanouis soudainement sur la pelouse, après avoir bu de l’eau fournie par l’équipe adverse.

«A la 65e minute, le défenseur Andy Salinas est tombé sans raison apparente puis quelques minutes après Luis Coello et Martin Reategui», a raconté Juan Luna, qui a eu lui seulement des nausées, «après avoir tous bu de l'eau donnée par l'assistant de Ancash.» Les quatre joueurs ont été transportés à l'hôpital et les premières analyses ont montré «qu'ils avaient été dopés à la Benzodiazépine, un médicament qui provoque un état sédation», a expliqué l'un des quatre footballeurs concernés, Juan Luna. A Sport Ancash, on a peut-être pas beaucoup de talent, mais on a des idées pour monter en D1.

Les images: