Le sprinteur français Christophe Lemaître vainqueur de la médaille d'or du 100 m lors des Championnats d'Europe de Barcelone le 28 juillet 2010.
Le sprinteur français Christophe Lemaître vainqueur de la médaille d'or du 100 m lors des Championnats d'Europe de Barcelone le 28 juillet 2010. - PIERRE-PHILIPPE MARCOU/AFP

R.S.

Il ne voulait plus faire parler de lui pour sa couleur de peau. Mais bien pour ses résultats sur le tartan. Au bout de la ligne droite du stade de Montjuic, à Barcelone, Christophe Lemaître est devenu champion d’Europe du 100m, mercredi, offrant à la France sa première médaille d'or dans la compétition. L’athlète de 20 ans, vainqueur en 10'11, devance le Britannique Mark-Lewis Francis, et l'autre Français, Martial M'Bandjock.

Meilleur temps des séries mardi matin, le sprinter d’Aix-Les-Bains n’a pas faibli en demi, puis en finale, où il est pourtant parti au ralenti. Près de trois semaines après être devenu le premier sprinteur blanc sous les 10 secondes sur 100 m, le jeune Français tenait à poser un peu plus son empreinte sur le sprint en décrochant son premier sacre international chez les séniors après ses titres chez les juniors (champion du monde du 200m en 2008 puis champion d'Europe du 100m en 2009).

Pour l’élève de Pierre Carraz, cette finale était d'autant plus importante qu’au niveau mondial et olympique, le palmarès du sprint est une affaire jamaïcaine, parfois américaine. Mais au moins, Usain Bolt et ses poursuivants connissent maintenant un peu mieux ce Français qui fuse.