- AFP PHOTO / POOL / CHARLES PLATIAU

La rédaction sport

Qu’importe l’avis de Fernand Duchaussoy, le nouveau président de la fédération. Malgré la mise en examen de Karim Benzema et Franck Ribéry, tous deux impliqués dans l’affaire Zahia, Laurent Blanc ne se privera pas de ses deux joueurs dans les semaines à venir. Comme il l’indique dans une interview à paraître mercredi dans le Parisien, le sélectionneur des Bleus explique qu’il ne leur ferme pas la porte en raison leurs soucis extra-sportifs.

Pour le match contre la Norvège, le 11 août, Blanc n’appellera pas Ribéry, puni comme l'ensemble des 23 grévistes de Knysna, mais il pourra très bien convoquer Benzema à cette occasion. Quand il lui est demandé si un mis en examen n’est pas sélectionnable, l’ancien coach bordelais est très clair: «Non (…) Les enquêtes judiciaires sont très longues, souligne le nouveau sélectionneur des Bleus. Moi, je suis là pour deux ans. Et Ribéry et Benzema font partie des joueurs potentiellement incontournables en sélection.»

Qu’en pensez-vous? Un joueur mis en examen doit-il être sélectionnable? Ou doit-il de fait renoncer au maillot de l’équipe de France? Dites le nous dans les commentaires…