L'Uruguyen Diego Forlan face au Mexique, le 22 juin 2010
L'Uruguyen Diego Forlan face au Mexique, le 22 juin 2010 - REUTERS/Dylan Martinez

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.

Corée du Sud - Uruguay: 0-0

17h52: On se retrouve à 20h15 pour le deuxième huitième de finale de la journée. Ghana - USA. Un match qui promet encore un grand spectacle.

90'+3: C'est fini. L'Uruguay se qualifie grâce à un doublé de Suarez, sans montrer grand chose. La Corée du Sud peut avoir des regrets, elle aura dominé une bonne partie du match mais aura manqué de rigueur défensive et de réalisme.

90': 3 minutes d'arrêts de jeu

89': Les Uruguayens jouent la montre là. Un bon coup franc dans le camp asiatique qu'ils mettent 10 minutes à tirer.

88': La balle d'égalisation !  Jung Woo se présente seul face à Muslera mais sa frappe est ralentie par la pelouse gorgée d'eau. La ballon passe entre les jambes du gardien mais touche ses fesses et ça ne rentre pas. C'était chaud.

86': Les Sud Coréens poussent. Ils sont quasiment tous devant pour ces dernières minutes.

85': @John. Il était temps !

83': Et un jaune pour Yong Hyung.

82': @Fenryil: C'est ça aussi les grandes équipes. La tête au fond du panier tout le match mais sauvée par les exploits de ses stars.

81': Quelle frappe magistrale. Et il s'offre un doublé, le petit attaquant de l'Ajax.

80': Le but de Suarez !! Dans l'angle de la surface, après un corner, il ouvre son pied et place une frappe à la "Henry". Poteau rentrant, parfait. L'Uruguay repasse devant.

78': Ca se débride. Le ballon fonce d'un but à l'autre, il y a un espace fou entre les lignes. A mon avis, on ca n'ira pas en prolongations.

77': Petite frappe de Forlan, tranquille pour le gardien. Les Uruguayens ont attendu de prendre un but pour jouer en fait. BIen vu.

76': Lodeiro remplace Perreira côté Celeste.

75': Suarez encoreeeeeeeeeeeeeeeeeeee. Seul dans la surface, il foire complètement sa tête alors qu'il n'avait plus que le gardien à battre.

73': Suarez en angle fermé! C'est claqué par le gardien Coréen. Belle frappe, sans doute un peu gourmande quand même.

72': C'est un véritable déluge qui s'abat à Port Elizabeth. "Un temps Coréen, 100% d'humidité" nous lâche le météorologue Christophe Josse.

70': Le premier but encaissé par l'Uruguay dans cette Coupe du monde. Bon, il est pas magnifique, mais il compte. Et il compte beaucoup.

68': But de Lee pour le Corée. Enfin, un des trois Lee. C'est mérité. Sur un coup frranc, la tête de Lugano dégage mal son camp et Lee saute plus haut que tout le monde, dont le gardien Muslera, et égalise.

66': Disons qu'ils s'appuient aussi sur leur point fort. Une défense vraiment hermétique.

65': Fenryil: Tout à fait d'accord. Ils ont profité d'une grosse boulette et depuis plus rien ou plus grand chose. Comme contre la France en fait.

62': Mais pour l'instant, la pression est Coréenne. Franchement, l'Uruguay se fait bouger.

61': Ca ressemble constamment à du 1 contre 1 dès que les Uruguayens récupèrent la balle et lancent Suazo.

58': Bonne tête de Park et Muslera sort la parade poster. Ca joue bien côté CDS.

56': Bon, les Coréens préfèrent mourir les armes à la main, à dix devant. C'est sûr, ca va encore bouger ce match.

54': Et la machine à découper Perez qui ratisse de nouveau. On l'avait oublié celle-là

53': Encore une bonne position pour Cho Yung Park. Mais sa frappe est contrée de nouveau. Ca ressemble à de l'attaque défense en ce moment.

51': Allez, les Coréens sont bouillants actuellement.

50': Park arrose une reprise à dix mètres. Ca s'envole...

49': Le déboulé de Lee Young Pyo côté gauche! Enorme centre que Park laisse passer entre ses jambes. C'est dégagé en corner. Il y avait le feu dans la surface de la Celeste.

48': Et les cadeaux continuent. Encore une passe dans l'axe dégueulasse d'un Coréen, mais Suarez écrase sa frappe. Franchement, ils n'auront même dominé les Uruguayens mais les Asiatiques leur offrent la qualif

47': A noter qu'il pleut désormais sur Port-Elizabeth.

46': Et c'est reparti ! Les Coréens se sont regroupés en rond autour du capitaine. C'est sûr, ils lâcher les chevaux

45': C'est la mi-temps. L'Uruguay mène tranquillement grâce à un beau cadeau de la défense Coréenne. Rien n'est fait cependant.

45': Il y avait bien main sur l'action précédente. Enfin, coude.

45': Enorme parpaing de Cha du Ri de 40 mètres. Devinez où ça fini?

43': Oooh ! Le coup du sombrero de Peirrera qui frappe de volée. On dirait bien que c'est contré de la main. Attendons le ralenti.

42': Les Coréens essaient de combiner mais comme une équipe de rugby en mal de solution, elle recule à chaque impact et ne fait que des passes vers l'arrière.

40': La tête de Forlan... Encore une grosse erreur de la défense asiatique, qui laisse le blondinet seul dans sa surface. Mais c'est raté.

39': Premier carton pour Jong Woo. Une bonne semelle.

38': Le bon centre de Choo Yong ! Mais son coéquipier n'arrive pas à coupe la trajectoire. C'était chaud.

36': Clairement, l'Uruguay joue en contre depuis une bonne dizaine de minutes. On ne voit plus trop Suarez et Forlan.

34': Les hommes de Tabarez se contentent de gérer pour l'instant. Attention quand même, dès que les Coréens arrivent à prendre de la vitesse, les latéraux de la Celeste sont déboussolés.

33': C'est ca l'esprit Martin. C'est ca qu'on veut.

31': Park Cho Young !!! Il part du côté droit, revient vers l'axe et tente une frappe qui rase le poteau de Muslera. 

30': Bon déboulé de Ji-Sung Park côté gauche... Mais sa manque de présence devant la but. La faute à Lee Hong Anelka.

28': "Ca fait longtemps qu'ils participent à la Coupe du monde et ils font des erreurs de neophytes." Lapidaire, Raynald Denoueix sur Canal.

27': Les Coréens défendent à 50 mètres de leur but et prennent tous les risques. Ca risque de leur coûter cher.

25': La défense uruguayenne est quand même sacrément solide. Pas vraiment étonnant que les Bleus n'aient jamais été en position de marquer.

23': Les Coréens sortent un peu la tête de l'eau. Surtout grâce à leur côté droit. De là à dire que le côté gauche, celui des Lee, est un peu endormi... !

21': Tout à fait John. Les Uruguayens étaient bien la meilleure équipe des années 30.

19': Suarez fait semblant de prendre un coup. En voyant que l'action se poursuit, il se rélève vite fait pour aller se placer au centre...

17': Temps mort dans ce match. Les deux "Park" ne touchent pas une bille actuellement.

16': Moi, j'avais parié un petit 2-0 pour l'Uruguay. Je suis pas mal.

14': Nouveau bon coup franc à jouer pour Forlan. Les Uruguayens font ce qu'ils veulent en ce moment...

12': Enorme Patate d'Arevalo qui s'envole. Au bout de trois semaines, les mecs ont toujours pas capté que le ballon avait une légère tendance à prendre un peu d'altitude...

10': Quel coup dur pour la Corée qui s'en sortait pas mal pour le moment. En même temps, prendre des buts comme ça en Coupe du monde c'est un peu rédhibitoire.

9': But de l'Uruguay ! Enorme boulette du gardien coréen. Sur un centre tendu mais raté de Forlan, Sung Ryung lit mal la trajectoire du ballon et laisse filer devant lui, laissant à Suarez le but grand ouvert pour scorer. 1-0.

8': On sent tout de suite qu'il y a plus d'envie mais aussi de tension dès qu'on entre dans les matchs couperets.

7': La reprise du gauche de Forlan... dans les bras de Sung-Ryung. Match agréable pour l'instant, on file d'un but à 'lautre.

6': Sur le poteau !! Il enveloppe parfaitement sa balle et le gardien Muslera était à la pêche. Première grosse occasion dans ce match.

5': Et c'est le Park de Monaco qui va le tirer, côté droit.

4': Premier bon coup franc pour la Corée. Une faute sur Park, celui de Manchester.

3': Première alerte sur le but coréen. Le défenseur central se foire et trompe son propre gardien, mais c'est sauvé en catastrophe.

2': Defenseur central gauche: Lee. Latéral gauche, Lee. Ailier gauche, Lee. On va avoir du mal à s'y retrouver.

1': Et c'est parti pour ce premier huitième. Place à l'élimination directe. Pas le droit à l'erreur.

16h00: Selon notre envoyé spécial :le stade est pas plein du tout... C'est très clairsemé. Il a même rencontré des supporters français qui avaient pris leur billet (en cas de qualif de la France). Ils ont eu du nez.
15h58: L'Uruguay n'a toujours pas encaissé le moindre but dans cette Coupe du monde. Grâce notamment à son axe central Lugano-Godin, deux supers joueurs.

15H57: Toujours le signe militaire chez certains Coréens. Ca surprend, forcément.

15h55: Les hymnes. Sans vuvuzéla, un plaisir.

15h50: On vous attend pour les pronos: la surprise asiatique ou la furia latine?

15h47: Problème de serre-tête pour Forlan à l'échauffement. ça commence mal.
15h45: Selon notre envoyé spécial: Très joli stade à Port Elizabeth. Tout rouge et fermé, sans prise au vent. Par contre la pelouse a bien morflé, surtout devant les buts. On comprend pourquoi ils ont empêché les deux équipes de s'entraîner ici hier.
15h42: Notre envoyé spécial est sur place et vous tiendra informé de choses que l'on ne voit pas à la télévision.

15h40: Bonjour à tous, bienvenue sur 20minutes.fr pour le début des huitièmes de finale. Premier match: Corée du Sud - Uruguay.

Ah, si la France n’avait pas fait n’importe quoi… Ah, si… Et bien, les Bleus auraient affronté une équipe de Corée du Sud que l’on peut qualifier d’équipe «prenable» à ce niveau de la compétition. Mais l’équipe de France le sait bien (et celle d’Italie ne peut que confirmer), il n’y a pas de petites équipes. Certes, les Sud-Coréens ont pris l’eau contre l’Argentine (4-1), mais ils ont su battre à la régulière la Grèce (2-0), puis se tirer d’un match fou face au Nigeria (2-2). Le Pays du Matin calme s’impose comme l’une des nations asiatiques dominantes. Demi-finaliste en 2002 et éliminée de justesse en poule en 2006, la Corée du Sud n’est plus vraiment une équipe surprise.

Pourquoi les équipes asiatiques marchent si bien? Réponse ici.

Face à elle, ce ne sera pas l’équipe de France, donc. Mais une ambitieuse équipe uruguayenne. Jusqu’alors, l’Uruguay, c’était une équipe qui joue avec le maillot de la Lazio, frappé de deux étoiles dont on ignore la signification. Mais l’Uruguay pourrait bien revivre la grandeur d’antan, celle qui lui ont apporté ses deux titres en 1930 et 1950. Emmené par un Forlan survolté et un Suarez en phase de réveil, la Celeste pourrait être le vrai outsider cette année. Surtout qu’en plus de son attaque de feu, elle possède une défense de fer. Zéro but encaissé en poule, seul le Portugal a fait aussi bien.

Forlan va-t-il tuer le match d’entrée? Les Park vont-ils trouver la faille dans la cuirasse uruguayenne? Les réponses à ses questions sont à suivre en live comme-à-la-maison dès 15h45.


Mots-clés :