Adriana Karembeu: «Que dois-je faire pour attirer les gens? Me déshabiller?»

FOOT Adriana Karembeu, la nouvelle ambassadrice du football féminin en France se confie pour 20minutes.fr…

Propos recueillis par Nadège Abderrazak

— 






   

  Adriana Karembeu à la soirée The Best, au Salon Hoche, à Paris, le 14 décembre 2009

Adriana Karembeu à la soirée The Best, au Salon Hoche, à Paris, le 14 décembre 2009 — NIVIERE

Femme de Christian, Adriana Karembeu est la nouvelle égérie du football féminin. Engagée par la Fédération Française de football, elle sera chargée de promouvoir le football féminin et assistera à des matches, des événements en région, des visites de clubs ou d'écoles de football au féminin… L’ex-top model participera à une campagne promotionnelle (clips vidéo, affiches, et campagne de presse) avec pour slogan: «Le football, ça existe aussi au féminin». Confessions...
 

Vous avez assisté à la victoire de Juvisy face aux Parisiennes (3-0), qu’en avez-vous pensé?

Je suis très contente d’être là, d’avoir vu ce beau match et ces beaux buts. Je suis fière de Juvisy, j’en suis devenue complètement fan. J’ai remarqué aujourd’hui qu’il n’y avait pas beaucoup de monde dans les tribunes, et c’est vraiment triste. Qu’est-ce que je dois faire pour attirer les gens? Me déshabiller ? En tout cas, pour la finale du Challenge de France, le 23 mai, j’enfilerai le short. (rires)

 

Qu’avez-vous ressenti lorsque la Ligue de football amateur vous a contactée?

Je baigne dans le football depuis plus de quinze ans. Depuis que je connais Christian, en fait. Le football m’a fait vivre des moments incroyables. J’ai été très touchée qu’on m’ai choisie, j’ai accepté tout de suite le poste d’ambassadrice parce que c’est une cause qui me tient particulièrement à cœur.

 

Quelles sont vos missions d’ambassadrice du football féminin ?

Je suis là pour promouvoir le football féminin. Si le football masculin jouit d’une grande notoriété en France, le football féminin ne l’est en rien. Je suis là pour véhiculer un message positif et faire de la publicité pour nos Bleues. D’ailleurs je serais présente à tous leurs matchs de qualification pour le mondial de 2011.

 

Quel regard posez-vous sur le football féminin ?

Le football féminin est snobé par les médias, c’est triste mais on doit changer les choses. L’exclusivité du foot masculin, c’est fini maintenant! Je ne comprends pas pourquoi il n’y aurait pas de femmes dans le football.

 

Qu’est-ce qui vous plaît dans le foot féminin ?

Le football féminin est si beau, c’est technique et tactique. Avec les femmes, le foot et d’autant plus beau parce que les femmes sont plus belles (rires). J’invite tout le monde à assister à un match, vous serez séduits.