Alexandre Delpérier démissionne d'Europe 1 après une fausse interview de Raymond Domenech

RADIO – L'animateur plaide la bonne foi...

A.P.

— 

Alexandre Delpérier, animateur de "Europe 1 Foot". Le 31 août 2009

Alexandre Delpérier, animateur de "Europe 1 Foot". Le 31 août 2009 — AFP PHOTO BERTRAND GUAY

L’animateur Alexandre Delpérier a démissionné d'Europe 1 où il présentait les soirées football. Delpérier était l’invité de l’émission «Médias, le magazine» qui sera diffusée dimanche à 12h35 sur France 5.. Il avait été mis à pied après la diffusion d'une interview de Raymond Domenech la veille du dernier France-Espagne. «Alexandre Delpérier a remis sa démission et la direction d'Europe 1 l'a accepté», indique un porte-parole de la station au site Ozap.
 
Europe 1 reprochait à son animateur d’avoir annoncé un entretien du sélectionneur alors qu’il s’agissait en réalité d’une conférence de presse. La station reproche à son animateur d’avoir fait passer cette conférence pour une interview en tête-à-tête. «On a beaucoup parlé (avec la direction de la station, NDLR). C'est vraiment l'effet médiatique que ça a pris que j'ai trouvé un peu malsain. Car une fois de plus, je reconnais cette erreur technique mais j'ai ma conscience et je sais que je n'ai pas voulu bidonner», confesse l’animateur.
 
Domenech un prophète?
 
Quand on écoute le podcast de l’émission du 2 mars, on entend bien Delpérier préciser furtivement qu’il s’agit d’une conférence de presse. Mais par la suite on constate que l’animateur a réenregistré ses questions (à sa décharge les journalistes interpellent le sélectionneur sans micro à Clairefontaine). Le problème vient surtout du fait qu’Alexandre Delpérier reprend aussi à son compte des questions de ses confrères. L’une concernant le jeu de l’Espagne est d’ailleurs posée par le journaliste de 20minutes.fr présent.
 
Ironie de l’histoire, lors de cette conférence de presse Alexandre Delpérier interpelle Raymond Domenech et lui demande: «C’est sans doute votre dernier match au Stade de France.» Avec un grand sourire le sélectionneur lui répond: «J’aime bien le sans doute… Et vous vous êtes sûr d’être toujours à Europe 1 dans un mois?» Peut-être faut-il croire Raymond Domenech quand il jure que l’équipe de France sera prête pour la coupe du Monde.