Steve Marlet: «J'habite chez ma mère»

FOOT Comme quoi, une vie de footballeur ne fait pas forcément rêver...

La rédaction sport

— 

 Steve Marlet à Aubervilliers, en septembre 2009.

 Steve Marlet à Aubervilliers, en septembre 2009. — S. POUZET/20 MINUTES

On peut être ancien international, avoir gagné des fortunes sous les couleurs de Lyon, Fulham et Marseille et revenir au bercail à 36 ans. C’est en tout cas ce que confie Steve Marlet dans une interview à Megalopolismag. «J’aurai pu trouver un club dans le sud, mais je suis revenu ici pour le moment. J’habite chez ma mère à Noisy-le-Grand», explique l’attaquant d’Aubervilliers.

 

D’ailleurs, ce dernier s’efforce de tordre le cou à l’idée de la belle vie des footballeurs: «Évidemment, quand on voit le salaire de Messi ou de Beckham, ça fait tourner les têtes. Le grand public dit «trop payés», mais en même temps, la plus grand partie des pros jouent dans des clubs de deuxième zone, pendant quelques années, ils gagnent bien leur vie mais ne roulent pas sur l’or.» Pendant quelques années...


Mots-clés :