Gourcuff, Martin Hansson et Thierry henry lors de France-Irlande, le 18 novembre 2009. 
 Gourcuff, Martin Hansson et Thierry henry lors de France-Irlande, le 18 novembre 2009.  - Reuters

A.P.

Première partie
 
La suite est à lire ici...
 
Janvier
 
Alors que la direction du Dakar est toujours sans nouvelle de cinq motards égarés dans la Pampa, le sort s’acharne sur le ski français. Après le forfait de Jean-Baptiste Grange, c’est au tour de Julien Lizeroux de se faire les «croisés» du genou et de renoncer au JO de Vancouver. Trois petits tours et déjà plus de Français à l’Open Australie, l’année commence décidemment mal pour le sport tricolore. En finale, Roger Federer bat lui Robin Söderling.  Pour se remonter le moral, il reste toujours le handball. En finale du championnat d’Europe, les Bleus - privés de Karabatic grippé - atomisent le Danemark. Sur Facebook, un groupe qui réclame le remplacement Raymond Domenech par Claude Onesta atteint les 50.000 membres.
 
Février
 
Après une semaine de compétition à Vancouver, la France attend toujours sa première médaille d’or. De l’or, l’Autriche en ramasse à la pelle. Face à cette réussite insolente, Rama Yade passe à l’action. «Je vais peut-être faire un petit tour dans le Tyrol pour savoir pourquoi ils descendent aussi vite», avance la secrétaire d’Etat aux Sports. Comme à Athènes en 2008 avec les Guénot, la lumière va venir d’une fratrie. Simon et Martin Fourcade prennent la première et la troisième place de la course en ligne en biathlon. Programmé en prime-time sur France 3, le quart de finale France-Ecosse de curling fait la nique à TF1 et M6. Pendant ce temps, Richard Gasquet est contrôlé positif au cannabis lors du tournoi de Rotterdam.
 
Mars
 
Tiger Woods divorce et sort du top 10 des sportifs les mieux payés au monde,  Laure Manaudou accouche, Gaël Monfils remporte le Master Series d’Indian Wells, c’est bien, mais l’événement du mois reste l’invraisemblable qualification de Lyon face au Real Madrid. Un pénalty de Ronaldo arrêté par Lloris, un doublé de Govou dans les arrêts de jeu, Lyon tient enfin son exploit en Ligue des champions. «Ivre de bonheur» peut se lâcher Le Progrès en une. En quart de finale c’est Bordeaux qui se profile.
 
Avril
 
La défense de Richard Gasquet s’affine. Les traces de cannabis dans son urine? Le résultat d’un gâteau au chocolat au goût bizarre que le Français aurait eu la faiblesse de goûter.  Avril mois des vieux. Lance Armstrong gagne Liège-Bastogne-Liège, Michael Schumacher profite d’un accrochage entre Button et Massa pour s’imposer à Shanghai. Bordeaux sort Lyon aux tirs au but. Toulalan plaide coupable pour sa Panenka ratée.
 
Mai
 
Quand ça ne veut pas. A la recherche d’un titre depuis 1993, Marseille s’incline en finale de Coupe de France face au Mans. Cheville meurtrie, Nicolas Anelka va lui rater son quatrième mondial. Un malheur n’arrivant jamais seul, Bordeaux se casse les dents face à l’AC Milan en finale de la Ligue des champions. Inzaghi était peut-être hors-jeu. Comique de répétition, Alexandre Vinokourov tombe après un contrôle positif à une nouvelle EPO prétendument indécelable. Onze finales, onze défaites, Clermont rate encore le Bouclier de Brennus, cette fois face au Racing-Metro. Sébastien Chabal rase sa barbe dans les locaux de 20minutes.fr.
 
Juin
 
Tombeur de Gilles Simon en demi-finale, Robin Söderling  terrasse Roger Federer en finale de Roland-Garros. «Je vous l’avais dit. On ne bat pas impunément Robin Söderling 15 fois de suite.» Ecarté de la liste des 23 pour l’Afrique du Sud par Raymond Domenech, Karim Benzema ne décolère pas. «J’aurais dû choisir l’Algérie», balance l’attaquant du Real. Avec ou sans Benzema, les Bleus survolent le début de leur Coupe du monde. Gourcuff distribue les caviars pour le trio Ribéry-Henry-Gignac. Les scores parlent d’eux-mêmes: 3-0 contre l’Uruguay, 2-1 contre le Mexique, les Français régalent, Domenech se détend et reparle football. Face à l’Afrique du Sud, les «coiffeurs» ne font pas de sentiments (3-1, triplé de Djibril Cissé sélectionné de la dernière minute après le forfait d’Hoarau).  En huitième de finale, la Grèce pousse la bande à Henry en prolongation. Il faut une montée rageuse de Philippe Mexès pour délivrer tout un pays à la 120e minute. L’Allemagne se dresse sur la route des Bleus en quart de finale...
 
>> La suite mercredi