Les coureurs de l'équipe Astana, Lance Armstrong (à gauche) et Alberto Contador, le 12 juillet 2009, lors de la 9e étape du Tour de France.
Les coureurs de l'équipe Astana, Lance Armstrong (à gauche) et Alberto Contador, le 12 juillet 2009, lors de la 9e étape du Tour de France. - B.Cristel/REUTERS

La rédaction sport

Décidément, le chemin vers le Tour de France 2010 s'annonce compliqué pour Alberto Contador. Après des problèmes pour obtenir la licence Pro-Tour, l'équipe Astana du coureur espagnol est impliquée dans une affaire beaucoup plus sombre. Selon une information relayée par lemonde.fr, Astana aurait commis une «infraction pénale» sur la Grande Boucle 2009.

L'équipe kazakhe fait l'objet d'une enquête préliminaire au parquet de Paris pour détention de produits suspects et notamment du matériel de perfusion. Or, comme le rappelle une source citée par lemonde.fr, «la possession de kits de perfusion constitue en soi une infraction pénale», selon la loi du 3 juillet 2008 sur la lutte contre le trafic de produit dopants. De plus, les enquêteurs ont retrouvé dans les poubelles et les chambres d'hôtel de l'équipe des antihypertenseurs, qui peuvent être utilisés en complément des transfusions sanguines ou de la prise d'EPO. Les membres d'Astana vont maintenant être entendus par la justice: Contador donc, mais aussi Lance Armstrong.