Yoann Gourcuff décisif avec Bordeaux face à Sochaux, le 3 mai 2009.
 Yoann Gourcuff décisif avec Bordeaux face à Sochaux, le 3 mai 2009. - REUTERS/Regis Duvignau

Rémi Bostsarron

 Les voilà enfin au sommet. En bouclant une septième victoire consécutive face à Sochaux (3-0), dimanche, les Girondins ont rejoint Marseille en tête de la Ligue 1.

Seule leur différence de but les empêche d'être leaders, mais dans ce domaine-là aussi, ils se rapprochent des Phocéens (+26 contre +27). Dans le même temps, ils ont encore creusé l'écart sur Lyon (3e) et le Paris-Saint-Germain (4e), et ont donc pratiquement assuré leur place en Ligue des champions.

Revivez le match en live comme-à-la-maison en cliquant ici

Bref, ils ont frappé un grand coup, grâce notamment à entame de match parfaite, puisqu'ils ont ouvert la marque dès la septième minute sur une belle frappe du jeune Sertic, dont ce n'était que le deuxième match en équipe première (1-0). Passeur décisif sur ce premier but, Chalmé l'a été encore une fois sur le deuxième, avec centre coupé de la tête par Gourcuff (14e, 2-0). Ensuite, le rythme de la rencontre a baissé, et les Sochaliens, toujours en lutte pour le maintien, ont bien failli en profiter, mais la tête de Boudebouz a rebondi sur la transversale de Valverde (41e). Au repos, la victoire se profilait donc déjà, et les ultras en joie pouvaient entonner un cruel «Le Lyon est mort ce soir». En seconde période, les Marine et Blanc ont essayé de profiter des espaces laissés par des Lionceaux joueurs pour aggraver la marque. Diawara (51e), Fernando (53e, 90e), Gourcuff (58e, 92e) et Bellion (84e, 86e) ont tous tenté leur chance, sans réussite, et c'est Chamakh qui a achevé de faire chavirer Chaban-Delmas (93e, 3-0).