François Pépin: «Bolt combine la perfection physique et technique»

JO2008 L'entraîneur français François Pépin explique pourquoi Usain Bolt est l'homme le plus rapide du monde.

Prpos recueillis par Stéphane Colineau (à Pékin)

— 

Le Jamaïquain Usain Bolt après sa victoire au 200m aux Jeux olympiques, le 20 août. Il détient le nouveau record du monde avec 19,30 secondes.

Le Jamaïquain Usain Bolt après sa victoire au 200m aux Jeux olympiques, le 20 août. Il détient le nouveau record du monde avec 19,30 secondes. — REUTERS/Gary Hershorn

L'entraîneur français François Pépin explique pourquoi Bolt est l'homme le plus rapide du monde...

Pouvez-vous nous expliquer ce qui fait la différence entre Usain Bolt et les autres sprinters?
Il combine la perfection technique avec des qualités physiques hors du commun, comme celles que pouvait avoir Marie-Jo Pérec.

Sa perfection technique se manifeste comment?
Les critiques de certains entraîneurs sur ses départs ou de ses virages, c'est de la branlette. Les analyses biomécaniques ça ne sert à rien, on les base sur des êtres parfaits qu n'existent pas. Les qualités de Bolt sont sa spontanéité, son aérodynamisme, son efficacité au sol et son relâchement.

Sa taille est un avantage?
Pas forcément. Il est fort parce qu'il a trouvé la technique qui convient à sa morphologie. C'est comme un cycliste qui a trouvé le bon braquet. Il est fort parce qu'il a un gros braquet et qu'il tourne ses jambes aussi vite que des plus petits braquets. Un plus petit braquet qui tourne ses jambes plus vite ou plus longtemps que lui peut être plus efficace.

Quels points peut-il améliorer ?
Je ne me permettrais pas de dire d'un tel recordman du monde qu'il a des failles. Mais il y a des entraîneurs français qui ne partagent pas mon analyse technique, qui sont prétentieux et incompétents et qui peuvent peut-être vous répondre.

Quels peuvent être les limites chronométriques de Bolt?
Peut-être que Bolt ne recourra jamais aussi vite. A Pékin il s'est retrouvé dans un état d'euphorie, avec une piste rapide. Il ne retrouvera peut-être jamais ça. Des pronostics sont impossibles à faire, même s'il n'y a pas de limite, et que dans 150 ans l'homme courra certainement en 8 secondes. Disons qu'en finale du 100 mètres Bolt a peut-être perdu deux ou trois centièmes en ralentissant, mais pas plus.

Vous avez été surpris par son éclosion ?
Non. Ca fait plusieurs années qu'on parle de lui, qu'on sait qu'un géant du sprint va arriver. Il a juste été freiné par des blessures. Quand on regarde son parcours c'est rassurant. Il a toujours mis du temps à revenir de ses blessures. Pas comme ceux dont on peut mettre l'honnêteté en doute. Bolt me paraît honnête.

Vous voyez des sprinters capables de venir le titiller ces prochaines années?
Non s'il court en 9s60 - 9s70 régulièrement. La difficulté pour lui sera de garder son état d'esprit relaxé et un peu foldingue. Il va recevoir beaucoup d'argent, beaucoup d'amour, il va se retrouver avec des beaux parleurs autour de lui. Il peut griller des neurones, et quitter les structures qui lui ont permis de s'épanouir.