Tony Estanguet : «99 jours pour apprendre à porter le drapeau»

1 contribution
Publié le 29 avril 2008.

INTERVIEW – Honoré personnellement, le double champion olympique de canoë est fier de porter haut l’étendard de sa discipline...

Honoré personnellement, le double champion olympique de canoë est fier de porter haut l’étendard de sa discipline.

Vous étiez-vous imaginé être le porte-drapeau français aux JO?

En fait, ces derniers temps, on m’en parlait souvent mais je ne voulais pas anticiper ce scénario. Il y a vingt ans, quand j’ai commencé le canoë, je n’aurais jamais imaginé ça. Participer aux Jeux et être champion olympique était déjà inimaginable… Quand Henri Sérandour (le patron de l'olympisme français) m’a remis le drapeau, je me suis senti un peu pataud, maladroit. Pour moi, le porte-drapeau, c’est le capitaine, celui qui représente la France. C’est incroyable, ça me touche. J'ai maintenant 99 jours pour apprendre à porter le drapeau. Mais j’ai vraiment du mal à réaliser qu’on puisse mettre Tony Estanguet à la tête d’une délégation olympique.

Parce que vous venez d’un sport peu médiatisé?
C’est avant tout une belle réussite pour le canoë. J’ai débuté tout petit dans un club (Pau) où je suis encore licencié. J’y ai appris beaucoup de choses, et pas seulement à faire du sport. Être porte-drapeau, c’est une belle récompense pour une discipline qui ramène des médailles à chaque olympiade. C’est une première victoire pour la famille du canoë. Et je suis fier d’y avoir participé.

Vous avez conscience d’être porte-drapeau dans un contexte particulier?
Bien sûr… Pour moi, le meilleur moyen pour que ces Jeux soient une réussite, c’est que le sport se réapproprie cet événement. Je suis contre les dérives qui ont émaillé le parcours de la flamme. S’attaquer au sport frontalement peut être dangereux. On doit être là pour faire avancer les choses. L’idée du badge s’inscrit dans cette logique. C’est le meilleur moyen d’expression. S'il n’est pas accepté, je ne sais pas ce qu’on va proposer. La commission des athlètes trouvera sûrement la mesure la plus pertinente.
Propos recueillis par Romain Scotto
Mots-clés
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr