A moins de deux minutes de la fin, Lazarov a l’occasion d’achever le PSG. Le HBCN mène 26-25. Le Macédonien se présente sur la ligne de 7 m face à l’Espagnol Corrales pour (sans aucun doute) le penalty du succès. Manqué. La salle XXL souffle, souffre même. « Je suis désolé, mais on a eu une balle de +2 en toute fin de match, mais on l’a gâchée », peste l’entraîneur Thierry Anti, qui ne veut pas accabler son joueur. C’est pourtant le tournant de cette rencontre serrée du début à la fin.

>> A lire aussi : VIDEO. HBC Nantes: Le public du «H» est-il vraiment le meilleur de France?

Boosté par ce sursis, le PSG - privé des frères Karabatic et Hansen - réussit même à prendre une longueur d’avance dans la dernière minute. Tournat s’arrache pour égaliser (27-27). Paris a encore une vingtaine de secondes pour l’emporter, mais Dumoulin sort le grand jeu. Tout comme son compère (Omeyer) de l’autre côté face au Nantais Klein à une seconde du terme !

Au classement, l’écart se creuse avec Montpellier

« C’est un sentiment mitigé, estime Feliho, déçu. On n’a pas réussi à emballer cette rencontre. Il le fallait pourtant. Cela se joue à pas grand-chose. On a fait preuve de caractère pour aller chercher ce point. Quatre jours après Barcelone (29-25), c'était difficile physiquement. »

>> A lire aussi : VIDEO. HBC Nantes: Le «H» s'offre le grand Barcelone! Oui, oui, vous avez bien lu...

Mais, Nantes, qui était mené à la pause (13-15), a puisé le peu d’énergie qui lui restait pour sauver un point. « Notre mérite est de n’avoir rien lâché, positive le coach Anti. On est allés chercher ce nul dans un match pourtant mal engagé. Elle est là la satisfaction. »

Sur le plan comptable, en revanche, ce petit point n’est guère satisfaisant pour le HBCN, qui est 6e (à 4 points du 3e Paris). Le grand vainqueur de la soirée s’appelle Montpellier, victorieux (22-25) à Ivry. Les hommes de Canayer sont leaders avec 4 unités d’avance sur Nîmes (2e) et Paris (3e) et… 8 sur le HBCN.

>> A lire aussi : Paris truqués: Nikola Karabatic va faire des travaux d'intérêt général pour abaisser sa suspension