Il y est arrivé. Cristiano Ronaldo a réussi à rattraper Lionel Messi en remportant le cinquième Ballon d'Or (le 3e version France Football) de sa carrière, jeudi soir. Le Portugais doit sa récompense à un premier semestre 2017 divin lors duquel il a mené le Real Madrid vers son 12e succès en Ligue des champions et sa 33e Liga. Pas mal. Tellement bon que son deuxième semestre décevant n’a eu aucun impact sur le classement du Ballon d'Or. En même temps, on peut difficilement lui en vouloir d’avoir préféré les gros matchs de C1​ à ceux de la phase de groupe.

Il y a un mois, CR7 avait reçu pour la deuxième année de suite le prix du meilleur joueur FIFA, trophée qui avait cessé d’exister entre 2010 et 2015, alors remplacé par le FIFA Ballon d'Or.

Pas de Français sur le podium, mais Mbappé et Kanté sont dans le Top 10

Côté français, le cru 2017 aura été très bon. A défaut d’avoir réussi à placer un joueur sur le podium comme en 2016 avec Griezmann (18e cette année), on soulignera les présences de N’Golo Kanté (8e) et surtout Kylian Mbappé, qui pour sa première saison pleine chez les pros finit 7e de ce prestigieux classement. Fou. 

Mais pas aussi fou que l'ambition débordante du vainqueur du jour: «Je ne compte pas m'arrêter là. Tant que je jouerai, j'ambitionnerai de gagner tout ce que je peux gagner. Et, l'an prochain, il y en aura un autre à aller chercher »