« À quelle joie d’être un Ultra, quand on est un Bordelais », c’est un des nombreux chants qui rythme le virage sud du Matmut Atlantique (eux préfèrent dire René-Gallice) à chaque match des Girondins de Bordeaux. Les Ultramarines, principal groupe de supporters, fêtent cette année leurs 30 ans et ont choisi le match face à Marseille pour célébrer la chose.

>> A lire aussi : Bordeaux-OM: «Ce sont vraiment des gens irresponsables», Nicolas de Tavernost fou de rage contre l'arbitrage

Chants, tifos et fumis

Dans une vidéo de près de 20 minutes publiée par les Ultramarines, on peut suivre cette journée exceptionnelle pour les supporters. Les préparatifs d’impressionnants tifos bien en amont, la marche vers le stade, et beaucoup, beaucoup de fumigènes, comme autant de bougies d’anniversaire qui pourraient d'ailleurs valoir au club des ennuis. Scène rare, on voit aussi les Ultramarines face aux joueurs bordelais la veille du match s’adresser à Malcom, Toulalan et consorts.

C’est un jour très particulier pour nous. Depuis des mois on prépare ça, quasiment 24h/24, tous les jours, pour pas un centime, juste pour l’amour du club et de la ville.

Ce soir-là Bordeaux avait failli l’emporter, concédant finalement le nul face à l'OM et préservant au passage l’invincibilité de quarante ans à domicile face à l’ennemi. Une soirée tout de même ternie par l'accident qui a touché un supporter du virage Sud, atteint à la main par un pétard.

>> A lire aussi : Bordeaux-OM: «On a entendu le bruit de la fracture!» Ils racontent la dernière victoire (fracassante) de Marseille à Lescure