VIDEO. HBC Nantes: Le public du «H» est-il vraiment le meilleur de France?

HANDBALL « 20 Minutes » a mené son enquête avant le gros match de ce jeudi soir (20 h 45), entre le HBCN et le PSG au hall XXL…

David Phelippeau

— 

Dumoulin fait partie des chouchous du public nantais.

Dumoulin fait partie des chouchous du public nantais. — S.Artu / HBCN

  • Au niveau de l’affluence, le public nantais est largement en tête en France.
  • Mais, l’est-il aussi en termes d’ambiance ?
  • Selon de nombreux observateurs, il n’y a pas photo : Nantes a le meilleur public de France.

C’est qui les plus forts ? Les Violets vraiment ? Ce jeudi soir (20 h 45), à l’occasion de Nantes-PSG, à la hall XXL, le speaker Dominique Bouziane va encore s’égosiller : « Vous êtes le meilleur public de France ! » Exagère-t-il un peu ? Pas sûr. « En LNH, on l’est déjà en termes d’affluence, estime Lionel Pouget, directeur du HBCN. Sur la saison dernière (toutes compétitions confondues), on a attiré plus de 114.000 spectateurs. A ce jour, on a plus de 2.000 abonnés. »

L'évolution du nombre de spectateurs venus voir le HBCN depuis 2008 (toutes compétitions confondues).
L'évolution du nombre de spectateurs venus voir le HBCN depuis 2008 (toutes compétitions confondues). - HBCN

Selon le site Handnews, sur la saison 2016-2017, seulement en championnat, le HBCN avait la plus grosse affluence avec 63.682 spectateurs en 13 matchs (presque 4.900 de moyenne avec une rencontre au hall XXL). Largement devant Montpellier (48.657) et Chambéry (45.768).

Le public du HBCN au hall XXL.
Le public du HBCN au hall XXL. - S.Artu / HBCN

Plébiscite pour le hall XXL

Mais, la seule affluence suffit-elle à faire des supporters nantais le meilleur public de France ? « Franchement, c’est assez spécial Nantes, reconnaît d’emblée Patrice Annonay, gardien de Tremblay, passé aussi par le PSG. J’ai vu progressivement monter ce club et le public avec. Au départ, ce dernier était spectateur, mais il est devenu au fil du temps et des salles [Beaulieu, la Trocardière et le hall XXL] supporter. Il a un vrai rôle de 8e homme et sait mettre la pression sur le corps arbitral et les adversaires. » Thomas Villechaize, journaliste-commentateur sur beIN Sport des matchs de hand, est catégorique : « Franchement, c’est une évidence que c’est le meilleur. A Nantes, les supporters participent beaucoup au décorum. C’est vraiment compliqué de trouver mieux en termes d’ambiance. »

Le journaliste est encore sous l’émotion de ce qu’il a vécu samedi, lors du succès du « H » contre Barcelone, au hall XXL. Il pèse ses mots. « C’était exceptionnel. Je n’avais plus connu ça depuis les matchs du Mondial en France à Lille [en janvier]. » François-Xavier Houlet, ancien joueur et consultant sur beIN Sport, n’est toujours pas remis non plus de sa soirée de samedi. « Ce fut extraordinaire. C’est très rare des ambiances comme ça au hand. Franchement, en France, depuis que je suis consultant, c’est le match le plus enthousiasmant que j’ai eu à commenter ! »

Les deux compères n’ont pas oublié ce temps mort en fin de match. Villechaize : « Le public nantais sautait, chantait. On sentait les tribunes vibrer ! » Pour profiter au mieux du vacarme, le journaliste confie même avoir coupé le retour. « Pour notre plaisir et celui du téléspectateur… C’était surnaturel ! » Annonay poursuit les éloges : « Le HBCN a réussi à transposer son ambiance de la Trocardière dans la salle XXL. C’est un sacré tour de force qu’il a réussi. »

Chambéry ? Montpellier ? Aucun de ces publics n’arriverait donc à la cheville de celui des bords de l’Erdre ? « Non, estime Villechaize. Depuis le départ des Fréga 12 [un des deux kops], Chambéry n’est plus devant Nantes au niveau de l’ambiance. » Cyril Dumoulin, gardien du « H » et ancien Chambérien, confirme : « Le public chambérien était le meilleur, mais Nantes est passé devant. Ici [à la Trocardière et la XXL], les gens viennent vivre et faire vivre le spectacle. » François-Xavier Houlet, qui a joué et entraîné en Bundesliga (championnat allemand réputé pour ses ambiances), compare même ce qu’il a vécu samedi au hall XXL « avec l’ambiance lors des matchs à Kiel ».

>> A lire aussi : «Ici, c'est Nantes!», c'est un speaker parisien qui chante ça à tous les matchs du «H»....

Le speaker Dominique Bouziane, qui contribue beaucoup à la ferveur pendant les matchs avec son acolyte Bertrand Cantegrel, a vu depuis 5 ans « une belle évolution au niveau de l’engouement autour de l’équipe ». « C’est vraiment facile de faire partir les gens », rigole-t-il. Ce qui n’était pas toujours le cas dans la « grande cathédrale de Beaulieu ». Ces derniers mois, deux clubs de supporters ont vu le jour : les ultra’H et les H’Fans.

Ce jeudi soir, peut-on s’attendre à une ambiance encore plus électrique pour le Nantes-PSG que pour la réception de Barcelone samedi ? Houlet en est persuadé : « C’est le rendez-vous Province-Paris, ça promet ! »

>> A lire aussi : Le «H» s'offre le grand Barcelone! Oui, oui, vous avez bien lu...