Coupe Davis: Comment Steve Darcis peut se remettre de ses «deux branlées» face à la France?

TENNIS Le Belge de la Villa Primrose ne participera pas la finale des championnats de France par équipes ce week-end…

Clément Carpentier

— 

Steve Darcis essaie de se remettre de son week-end cauchemardesque face à la France.

Steve Darcis essaie de se remettre de son week-end cauchemardesque face à la France. — Philippe Huguen / AFP

  • Le Belge a vécu « un week-end difficile » contre la France avec deux défaites en simple.
  • Critiqué et blessé, Steve Darcis va devoir remonter la pente.
  • Il ne jouera pas la finale des Interclubs avec la Villa Primrose.

Ce samedi, la Villa Primrose visera un troisième titre de champion de France à Lannion, en Bretagne, face au Blanc-Mesnil. Mais cette fois-ci, le club du centre-ville de Bordeaux devra faire sans son fer de lance depuis des années, Steve Darcis. Le plus Bordelais des Belges ne pourra pas tenir sa place après sa cruelle défaite en finale de la Coupe Davis face à la France (3-2). Il souffre terriblement de son coude droit depuis plusieurs semaines.

Mais au-delà de sa blessure, Steve Darcis va surtout devoir retrouver le moral après les « deux branlées » (dixit l’intéressé lui-même), reçues à Lille. Et notamment, ce cinquième match décisif face à Lucas Pouille (certains ne s’en sont jamais remis de ce genre de défaite… Hein Paulo). Alors à 33 ans, comment peut-il se remettre de ce week-end cauchemardesque ? Quelques éléments de réponse avec Jean-Baptiste Perlant. Ancien joueur pro, directeur de la Villa Primrose et surtout ami intime du Belge…

>> A lire aussi : Finale de Coupe Davis: Les Diables Rouges de Bordeaux vont défier la France

  • Encaisser le choc dans un premier temps

Complètement abattu (qui ne le serait pas) après sa défaite dimanche, Steve Darcis vit depuis une situation qu’il n’a jamais connu. Il avait jusque-là toujours remporté ses rencontres capitales dans cette compétition (5 sur 5). On l’appelait même « Monsieur Coupe Davis » dans son pays natal. Le choc est donc rude pour celui qui parle « d’un week-end difficile où il n’a pas été à la hauteur de l’événement » sur son compte Instagram.

Mais pour Jean-Baptiste Perlant, Steve Darcis a tout d’abord « l’expérience pour lui. Il peut gérer plus facilement ce genre de situation mais surtout, il n’a pas de regret à avoir sur ses matchs. Il était très loin de la victoire. Ce n’est pas comme Paul-Henry Mathieu en 2002 contre la Russie. Il n’y aura pas de traumatisme. »

>> A lire aussi : Coupe Davis France-Belgique: C'est fait !!! Pouille écrabouille Darcis, les Bleus tiennent leur Saladier... Le 5e match à revivre en direct

  • Couper avec le tennis pendant quelques jours

Peut-être pas de traumatisme mais un contexte qu’il va tout de même falloir surpasser. En effet, les critiques fusent au plat pays sur la prestation du joueur de la Villa Primrose. Ce mardi, Steve Darcis a répondu à ses détracteurs sur les réseaux sociaux : « Merci aux personnes qui m’ont démolie… la critique rend plus fort… et merci surtout aux personnes qui sont derrière moi dans les bons comme dans les mauvais moments. »

La période est compliquée mais pas de panique. Dans ces moments-là, justement, « il faut couper avec le tennis. Ça tombe bien, c’est la fin de saison. Steve va s’occuper de sa petite famille et se changer les idées pour revenir avec l’esprit libre », explique Jean-Baptiste Perlant. Le temps d’un bon break est arrivé pour le Belge.

>> A lire aussi : Coupe Davis France-Belgique: Tsonga se farcit Darcis en trois sets et relance la France dans la course au saladier.

  • Retrouver la santé pour repartir au combat en 2018

Un break voulu mais aussi imposé malheureusement pour lui. Le Liégeois souffre, en effet, terriblement de son coude droit. Contre la France, Steve Darcis a joué sous infiltration. Selon son directeur de club, il doit passer des examens ce vendredi pour en savoir un peu plus sur l’état de sa blessure.

Le Belge souffre terriblement du coude depuis plusieurs semaines.
Le Belge souffre terriblement du coude depuis plusieurs semaines. - Philippe Huguen / AFP

« C’est sa seule préoccupation aujourd’hui. Il a vraiment mal. Il ne sait pas s’il pourra s’aligner sur le premier Grand Chelem en Australie au mois de janvier », s’inquiète son ami, Jean-Baptiste Perlant. En attendant, Steve Darcis va prendre du bon et se soigner chez lui. Et surtout suivre d’un œil attentif, comme il le fait toujours, les résultats de ses copains de la Villa Primrose, ce samedi !

>> A lire aussi : VIDEO. Coupe Davis: Le long monologue de Noah, les vacances de Goffin, l’absence de Monfils, on vous raconte les coulisses de la victoire des Bleus