MAJ à 19h20. Le club de Lille par la voix de son directeur financier a annoncé que ce n'était pas le compte de la société anonyme (le secteur pro) mais celui de l'association qui n'était pas conservé par la banque. 

Lundi soir, le journaliste Philippe Doucet annonçait sur Canal + que l’une des banques avec laquelle le Losc fait affaire serait sur le point de cesser toute activité avec celui-ci. Selon une information rapportée mercredi par le quotidien L'Equipe, on sait désormais qu’il s’agit du Crédit du Nord​.

La banque « a dénoncé par lettre recommandée sa convention avec Lille le 6 novembre, avec effet un mois plus tard, soit le 6 décembre », dit L’Equipe, qui précise en outre que le Losc a avancé à aujourd’hui le versement des salaires de novembre pour éviter tout retard de paiement en décembre.

Un projet lillois déjà en danger ?

« Auprès de la Banque de France, Lille est classée «entreprise à faible capacité de remboursement», ce qui n’est jamais bon signe, précisait lundi Philippe Doucet. […] Ça veut dire qu’il y a quand même un faisceau d’indices qui montre que le projet lillois tel qu’on le décrit n’a pas une densité financière très reluisante et très rassurante. » Bref, ça commence à sentir mauvais pour le Losc.

Mots-clés :