D’une pierre, deux coups. Ou même trois. En inscrivant un doublé mardi soir lors de la promenade de santé du Real Madrid sur la pelouse de l’Apoel Nicosie (0-6), Karim Benzema a enfin marqué après 279 jours de disette en Ligue des champions, est devenu le meilleur buteur français de l’histoire dans la compétition devant Thierry Henry (53 buts en 98 matchs, contre 51 pour Titi)… et s’est offert le droit de remettre les choses à leur place.

« Il y a des phases comme ça, où tu ne marques pas, d’autres où tu marques tous les week-ends, toutes les semaines. L’essentiel est d’être présent à chaque fois, a-t-il rappelé au micro de beIN Sports, avant d’y aller franco. Après, il ne faut pas écouter ce qu’il se dit. Moi je fais mon travail, je suis dans le meilleur club du monde, je suis un très grand joueur, celui qui n’est pas content, c’est son problème. » Des questions ?