Le groupe de médias RCS, propriétaire de La Gazzetta dello Sport, journal sportif de référence en Italie, s’est effondré mardi à la Bourse de Milan au lendemain de l’échec des Azzurri à se qualifier pour le Mondial 2018. Le titre a fini en recul de 8,75 % à 1,116 euro.

L’Italie a fait match nul (0-0) lundi soir contre la Suède, après avoir perdu (1-0) le match aller, échouant ainsi à se qualifier pour le Mondial 2018 qui se déroulera l’été prochain en Russie. C’est la première fois depuis 1958 que l’Italie, quadruple championne du monde, ne participera pas à un Mondial.

Les quotidiens sportifs comptent beaucoup sur les grandes compétitions sportives, comme le Mondial de football, pour leurs recettes publicitaires. « Le fait que l’Italie ne participe pas au Mondial est une nouvelle négative pour le secteur des médias » alors que cet événement « attire d’importants investissements publicitaires », ont souligné les analystes d’Equita.

La Gazzetta dello Sport avait par exemple bénéficié de quelque 2 millions d’euros de revenus publicitaires supplémentaires lors de l’Euro 2016, selon le site d’informations économiques Milano Finanza.

>> A lire aussi : VIDEO. Italie-Suède: «Désolé, désolé, désolé»... Les larmes de Buffon qui nous donnent envie de pleurer