• Trail pour tous a déjà accompagné plus de 25 personnes. 
  • Son prochain défi est fixé au 17 décembre à Monaco. 

Du bitume aux chemins. De la mer à la montagne. Leurs joëlettes posent leurs roues sur tous les terrains. Mais c’est surtout les sensations et l’émulation d’une course que l’association azuréenne Trail pour tous veut faire (re)découvrir aux personnes handicapées. Avec des traileurs aux manettes, le collectif fait partager les émotions sportives des marathons du littoral aux trails en haute montagne.

L’association est née des retrouvailles entre deux Niçois : Antoine et Denis. « Ils se sont perdus de vue pendant trois ans. Quand ils se sont retrouvés, Antoine était traileur. Denis était devenu paraplégique à la suite accident de moto », raconte Jérôme Fouffé, l’un des responsables de Trail pour tous.

« On retrouve une vie »

Le défi est lancé : faire partager à Denis l’émotion d’une course. En 2011, tous deux participent au semi-marathon de Nice. Depuis, plus de 25 personnes ont été accompagnées sur les courses et trails de la Côte d’Azur. « On retrouve une vie. Grâce aux bénévoles, on a des sensations et on peut aller à des endroits inaccessibles, se réjouit Denis Campana. Il y a aussi l’adrénaline d’une course. On pense que la personne dans le fauteuil attend passivement, mais on apporte notre aide. »

Le prochain défi de Trail pour tous est le U Giru de Natale. A Monaco, le 17 décembre, quatre joëlettes prendront le départ. Ensuite, l’association fera cap sur la première édition du marathon du Golfe de Saint-Tropez avec des enfants atteints de la maladie de Lyme.