L’association des fans de transversales de 40 mètres dans les pieds et de coups francs enroulés dans la lulu est en deuil. Et oui, le grand Andrea Pirlo a officiellement mis un terme à sa carrière, dimanche soir. Le milieu italien avait récemment annoncé qu’il s’arrêterait d’ici à décembre. L’élimination de son équipe de New York City FC en demi-finale de la conférence Est de la MLS face à Colombus a précipité l’événement.

Le joueur a remercié les différents clubs où il a joué et ses coéquipiers

« Mon aventure avec New York se termine, mais aussi mon parcours de joueur professionnel », a écrit Pirlo sur son compte Twitter, remerciant sa famille ainsi que « chaque club pour lequel j’ai eu l’honneur de jouer » et « chaque équipier avec lequel j’ai été heureux de jouer ».

L’Italien a tout de même étiré le plaisir jusqu’à l’âge de 38 ans, et on ne saurait le remercier assez pour ça. Champion du monde 2006 avec l’Italie, double vainqueur de la Ligue des champions avec le Milan AC, sextuple vainqueur de la Série A (deux fois avec Milan, quatre avec la Juventus), il a magnifié le jeu de toutes les équipes qui ont eu la chance de le compter dans leur rang. Et toujours avec une classe inégalable. Le « parfait maestro » va beaucoup nous manquer.