Le skipper Jean-Pierre Dick ne participera pas au prochain Vendée-Globe

VOILE Il passe le relais au breton Yann Elies, mais continuera à « naviguer sur d’autres supports »…

Fabien Binacchi

— 

Jean-Pierre Dick lors de son retour aux Sables-d'Olonne le lundi 4 février 2013.

Jean-Pierre Dick lors de son retour aux Sables-d'Olonne le lundi 4 février 2013. — JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Un changement de cap. Jean-Perre Dick a annoncé qu’il passerait le relais au navigateur Yann Elies, en 2018, aux commandes de son monocoque Imoca Saint-Michel-Virbac.

Le skipper niçois ne participera donc pas au Vendée Globe 2020 mais « mettra toute son énergie pour construire un projet gagnant » pour son successeur breton, avec qui il prendra une dernière fois le départ, le 5 novembre prochain, pour la 13e Transat Jacques Vabre.

>> A lire aussi : Quand nous étions montés à bord du bateau de Jean-Pierre Dick, juste après son tour du monde

L’Azuréen « naviguera sur d’autres supports »

Mais, après quinze années sur le circuit Imoca et cinq victoires majeures, Jean-Pierre Dick n’abandonnera pas la voile pour autant. L’Azuréen indique qu’il « naviguera sur d’autres supports », sans davantage de précisions pour le moment.

« C’est un tournant dans ma vie de marin et je suis heureux de transmettre la barre de mon Imoca à un skipper très talentueux qui peut gagner le Vendée Globe 2020 », espère le triple vainqueur de la Transat Jacques Vabre, gagnant, à deux reprises, de la Barcelona World Race.