Deschamps président. Après être entré dans l’histoire de l’équipe de France en tant que joueur, notamment grâce à sa victoire en Coupe du monde 98 et à l’Euro 2000, le sélectionneur Didier Deschamps vient désormais de graver son nom dans le grand livre des Bleus en tant que patron.

Après le succès (laborieux, certes, mais ô combien précieux) de l’équipe de France samedi en Bulgarie (1-0), DD vient de faire péter le record de victoires (42) détenu jusqu’ici par Raymond Domenech (41 succès en 79 matchs entre 2004 et 2010) et Michel Hidalgo (41 victoires en 75 rencontres entre 1976 et 1984).

Un bilan très honorable avec 42 succès en 69 matchs

Pour ce qui est du pourcentage de victoires en revanche, Deschamps (avec 61,76 %) n’est pas sur le podium puisque le duo Lemerre-Jacquet (64,15 % chacun) et Jacques Santini (78,57 %) le dépassent dans la hiérarchie.

>> A lire aussi : Bulgarie-France: Sinon, c’est quand que les Bleus apprennent à tuer un match ?

Pour Deschamps, le bilan reste quand même très honorable avec 42 succès en 69 matchs (12 nuls et 15 défaites). A partir de maintenant, chaque victoire des Bleus fixera un nouveau record. Et ça serait pas mal que ça commence dès mardi avec le dernier match des qualif’contre la Biélorussie au Stade de France.