PSG-Toulouse: «Il marque des buts comme dans Olive et Tom», Neymar encensé par ses coéquipiers

FOOTBALL Le Brésilien n'a pas raté sa première au Parc des Princes contre Toulouse, dimanche soir...

N.C.

— 

La joie de Kurzawa et Neymar lors de la large victoire du PSG contre Toulouse (6-2), le 20 août 2017 au Parc des Princes.

La joie de Kurzawa et Neymar lors de la large victoire du PSG contre Toulouse (6-2), le 20 août 2017 au Parc des Princes. — Kamil Zihnioglu/AP/SIPA

On en a fait des caisses avant même qu’il ne joue, et vu comme c’est parti ce n’est pas près de s’arrêter. Neymar affole tout le monde pour ses premiers pas en Ligue 1, coéquipiers, adversaires et supporters compris. Déjà au-dessus du lot à Guingamp, le Brésilien a remis ça dimanche pour sa grande première au Parc des Princes contre Toulouse (6-2).

>> A lire aussi: Au PSG, il est libre Neymar, y'en a même qui disent qu'ils l'ont vu voler

Auteur d’un doublé et de deux passes décisives, Neymar provoque déjà l’admiration de ceux qui évoluent à ses côtés. « Il marque des buts que l’on voit dans les dessins animés comme Olive et Tom, a soufflé Marco Verratti en zone mixte après la rencontre. C’est une énorme chance de jouer avec lui. » L’Italien parle évidemment de son deuxième but, où avec de la réussite (un peu) et du talent (très très beaucoup), il a effacé cinq défenseurs dans un mouchoir de poche avant de scorer. « Son but ? Pour nous, cela paraît fou. Mais pour lui, c’est normal ! », a dit Cavani.

«Ici, je me sens déjà chez moi»

« C’est pour ça que le club a fait un effort, ce grand effort, et c’est bon pour moi comme coach, pour le PSG, mais aussi pour Paris et pour toute la France », a réagi son coach, Unai Emery. On laissera pour conclure la parole à l’intéressé, dont l’apparition en zone mixte a provoqué un joli mouvement de foule :

« Je ne me rappelle pas vraiment ce qu’il s’est passé sur mon deuxième but. Le plus important, c’est qu’elle aille au fond ! Ici, je me sens déjà chez moi. L’équipe possède un jeu à la brésilienne et cela facilite mon intégration. La présence de Daniel Alves, de Marquinhos, des Sud-Américains est très importante. On peut rire ensemble, blaguer. J’ai adoré l’ambiance du Parc des Princes, il y a beaucoup de bruit. » Et si tout se passe comme prévu, ce n’est qu’un début.