L'ultra-terrestre Kilian Jornet court 140 km avec une épaule démise (et gagne la course)

CHAMPION Il s'est remis lui-même son épaule en place pendant l'épreuve... 

L.Br.

— 

Kilian Jornet lors du 15e marathon du Mont-Blanc, le 25 juin 2017.

Kilian Jornet lors du 15e marathon du Mont-Blanc, le 25 juin 2017. — JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

Après avoir grimpé deux fois l’Everest en une semaine, que pouvait-il faire de mieux pour nous impressionner ? Ce week-end, Kilian Jornet a couru 140 km avec une épaule démise lors d’un ultra-trail de 160 km dans le Colorado, le Hardrock 100.

Le Catalan a chuté autour du vingtième kilomètre et s’est démis l’épaule. Il l’a remise en place lui-même, avant de reprendre la course plus prudemment. Jornet a terminé la course premier, en 24h32min20sec, 23 minutes avant le deuxième coureur.

« Je suis très content de cette victoire, d’autant plus que je ne pensais pas pouvoir finir », a-t-il déclaré d’après L’Equipe. « Mon épaule me faisait très mal, mais à la fin j’ai réussi à continuer et à passer la ligne d’arrivée. À part ça, je me sentais très bien tout le long de la course, même si c’est clairement un parcours vraiment difficile. »

C’est la quatrième fois que celui que l’on surnomme l’ultra-terrestre remporte cette course extrême.