Domenech: «Trezeguet ne fait pas partie de mes orientations actuelles»

FOOTBALL Le sélectionneur des Bleus justifie ses choix...

Recueilli par Gil Baudu

— 

Raymond Domenech, le sélectionneur des Bleus, le 31 janvier 2008, au siège de la Fédération française de football.

Raymond Domenech, le sélectionneur des Bleus, le 31 janvier 2008, au siège de la Fédération française de football. — G. BAUDU / 20 MINUTES

Sweat noir, jean, baskets. C’est un Raymond Domenech décontracté qui s’est présenté devant une quarantaine de journalistes, jeudi après-midi, au siège de la Fédération française de football, à Paris. Entrée théâtrale garantie:


Domenech pour 20minutes.fr
envoyé par 20Minutes


Comme l’été dernier, lors de la double confrontation face à la Slovaquie, le sélectionneur des Bleus a sorti de son chapeau une liste élargie de trente-six joueurs. Les A affronteront l’Espagne mercredi (21h), à Malaga. La veille, les A’ se seront mesurés à la République démocratique du Congo, à Marbella. Ce n’est pas une nouveauté, cet ancien tacleur fou cultive l’art du contre-pied. Pas de David Trezeguet, mais trois petits nouveaux (Steve Mandanda, Gaël Clichy et Jérémy Menez).

La liste des trente-six joueurs retenus

Gardiens: Grégory Coupet (Lyon), Mickaël Landreau (Paris SG), Sebastien Frey (Fiorentina/ITA), Steve Mandanda (Olympique de Marseille)

Défenseurs:
Eric Abidal (FC Barcelone/ESP), Jean-Alain Boumsong (Lyon), Gaël Clichy (Arsenal/ENG), François Clerc (Lyon), Julien Escudé (FC Séville/ESP), Patrice Evra (Manchester United/ENG), William Gallas (Arsenal/ENG), Gaël Givet (Marseille), Philippe Mexès (AS Rome/ITA), Bakary Sagna (Arsenal/ENG), Willy Sagnol (Bayern Munich/GER), Sébastien Squillaci (Lyon), Lilian Thuram (FC Barcelone/ESP)

Milieux:
Abou Diaby (Arsenal/ENG), Alou Diarra (Bordeaux), Lassana Diarra (Portsmouth/ENG), Mathieu Flamini (Arsenal/ENG), Claude Makelele (Chelsea/ENG), Samir Nasri (Marseille), Jérémy Toulalan (Lyon), Jérôme Rothen (Paris SG), Patrick Vieira (Inter Milan/ITA)

Attaquants: Nicolas Anelka (Chelsea/ENG), Hatem Ben Arfa (Lyon), Karim Benzema (Lyon), Jimmy Briand (Rennes), Djibril Cissé (Marseille), Thierry Henry (FC Barcelone/ESP), Florent Malouda (Chelsea/ENG), Sidney Govou (Lyon), Franck Ribéry (Bayern Munich/GER), Jérémy Ménez (AS Monaco)


Pourquoi ne pas avoir retenu David Trezeguet, pourtant actuel meilleur buteur de Serie A?

De Serie A ou A’ ? (rires) Je connais les qualités de David, je connais aussi sa phsychologie. Je n’ai pas besoin de le tester. Nous avons échangé et je le comprends. Admis son positionnement. Il a le mérite d’affirmer ce qu’il pense. Pour le moment, sa position est de ne pas venir pour jouer avec les A'. Il est libre de ses décisions, je ne veux forcer personne. David est toujours disponible pour les A et, d'ici à la liste définitive du mois de mai, il reste cinq mois. En attendant, chacun assume ses responsabilités. J’assume les miennes.


Domenech pour 20minutes.fr
envoyé par 20Minutes


Mais le fait de retenir Thierry Henry, Karim Benzema, Nicolas Anelka et même Jimmy Briand ne signifie-t-il pas que Trezegol est hors course pour l’Euro?
Je suis actuellement sur d'autres options. Les attaquants que je choisis sont performants et mon choix actuel se porte sur eux. Cela ne servirait à rien d'empiler les noms. David a sa place en équipe de France, mais il ne fait pas partie de mes orientations actuelles.

Votre sélection comporte également trois nouveaux venus…
Ah bon? Je les connais tellement que j'oublie qui est nouveau. C'est un coup de pouce pour eux. Cela leur montre qu'il existe une possibilité d'aller à l'Euro. Ils doivent continuer à être forts en club, à bien jouer.

Pourquoi le Niçois Hugo Lloris ne figure-t-il pas dans cette liste?
Concernant les gardiens, je reste toujours prudent. A ce poste, la hiérarchie ne se bouscule pas en si peu de temps. Pour moi, l’ordre reste le même (Coupet n°1, Landreau n°2 et Frey n°3). Ce n’est pas en quelques matchs ou une demi-saison que des jeunes gardiens vont être titulaires en équipe de France.

Avez-vous une idée précise de la liste des vingt-trois joueurs que vous emmènerez en Suisse et en Autriche, à partir du 7 juin?
Ma liste n’est bien évidemment pas arrêtée pour l’Euro, mais j’ai des idées de base. Le modèle, c’est ce qu’on avait fait en 2006. En gros, il y a aura trois gardiens et les dix postes restant seront doublés. Ça signifie qu’il n’y aura pas trois arrières gauches par exemple…

Avez-vous songé à convoquer Mathieu Valbuena?
Valbuena? Pourquoi pas. Il reste quatre mois avant l’Euro. Tout est possible. Ça ne me dérangerait de refaire comme avec Ribéry en 2006 (c’est-à-dire de le sélectionner pour l’Euro alors qu’il ne compte pas la moindre cape). Si ça donne le même résultat, ça me va!

Karim Benzema a déjà disputé 38 matchs toutes compétitions confondues cette saison. Cela vous inquiète-t-il?
C’est sûr que je préférerais qu’il se repose un peu. Mais bon, pour une fois, je ne vais pas interférer dans la vie des clubs. Ce sont toujours les bons joueurs qui disputent 70 matchs par saison. Et ça, c’est dû à ces foutus problèmes de calendrier.

Avez-vous renoncé à faire décaler la finale de la Coupe de France, prévue le 29 mai, pour permettre aux Bleus d’avoir une plage de préparation plus longue en vue du Championnat d’Europe?
Je ne vais certainement pas abdiquer. Pour l’instant, c’est compliqué. Mais j’ai des moyens de faire avancer cette finale. En tout cas, cette situation est aberrante. L'intérêt supérieur du football français, c'est que l'équipe de France puisse se préparer dans les meilleures conditions. Il s'agit vraiment de mauvaise volonté (sous-entendu, du diffuseur, France Télévisions) car toutes les instances étaient d'accord pour décaler la date du match.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.