«Je ne veux pas prendre de bide», Usain Bolt lance un pari à ses coachs pour son après-carrière

ATHLETISME On fera le point dans deux ans, mon bonhomme…

Aymeric Le Gall

— 

Usain Bolt fête la victoire de la Jamaïque en relais le 19 août 2016.

Usain Bolt fête la victoire de la Jamaïque en relais le 19 août 2016. — Lee Jin-man/AP/SIPA

  • Usain Bolt mettra un terme à sa carrière cette année, après les Mondiaux de Londres
  • Le sprinteur a fait le pari de ne pas grossir pendant les deux premières années de sa retraite. Chiche ? 

A quoi reconnait-on les grands champions, les compétiteurs hors pair ? C’est simple, ils ne peuvent pas s’empêcher de se lancer de nouveaux défis. Usain Bolt, champion parmi les champions, est de ceux-là. En effet, alors que l’octuple champion olympique du sprint compte prendre sa retraite à l’issue des Mondiaux de Londres en 2017, celui-ci a déjà un autre objectif en tête.

Bon, il ne s’agit pas non plus de devenir titulaire du Borussia Dortmund ni de gagner la Coupe du monde de foot avec la sélection jamaïcaine, mais tout de même. Voyez plutôt. « J’ai fait un pari avec mes entraîneurs, a teasé l’athlète dans une interview accordée à la BBC. Ils me donnent deux ans avant que je prenne du bide. Je ne veux pas que cela arrive. »

>> A lire aussi : Usain Bolt sait comment éviter les petits ponts au foot malgré ses jambes interminables

Réputé pour être un bon vivant, Usain Bolt pourrait en effet être tenté de céder ad vitam aeternam aux plaisirs coupables de la vie de retraité. Demandez à Maradona ou Sébastien Frey ce qu’ils en pensent ! #Gratuit

On ne sait pas ce qui est en jeu dans ce pari mais une chose est sûre, le sprinteur va bel et bien mettre un terme à sa carrière sur les pistes d’athlé’. Ayant repris son sérieux, Bolt, 30 ans, explique les raisons de ce choix : « Tout le monde souhaite que je continue mais ce n’est pas si simple que ça. J’ai réalisé ce que je voulais faire, de grandes choses dans le sport. Les gens veulent toujours en voir plus mais, en tant qu’individu, c’est à vous de décider que ça suffit. Je ne veux pas continuer et commencer à perdre car j’ai horreur de ça. »