Le retour des «générales» dans le rugby hexagonal

A L'ANCIENNE Une bagarre a ressurgi du passé lors de Stade Français-Montpellier, ainsi qu'entre Toulon et La Rochelle... Telles des ôdes à l'ovalie d'antan...

Stéphane Alliès

— 

«Maillooooooooche!!!» Ils furent quelques uns ce samedi à vociférer ce cri emblèmatique du rugby à l'ancienne. A Paris et à Toulon, les amateurs de Top 14 et de Pro D2 ont eu la chance d'assister à une «Générale». Une comme avant, alors que ce genre de pratiques ancestrales, pour certains un peu navrantes, étaient promises à l'oubli.

Retrouvez notre Top 3 des plus belles «ouvertures de boîte à gifles» en cliquant ici


Malgré une Coupe du monde de rugby ayant consacré l'avènement définitif du rugby moderne, «la boîte à gifle» s'est rouverte, chez deux cadors du rugby professionnels français. Au stade Jean Bouin, tout est parti d'une altercation au sol entre Matthieu Blin et Olivier Diomandé, talonneurs du Stade Français et de Montpellier...



Ce qu'on ne voit pas sur les images, c'est que Blin et Diomandé ont remis ça sur la touche, à peine sortis du terrain après avoir reçu un carton jaune! Une bêtise qui leur vaut logiquement un carton rouge et une suspension minimum de 20 jours. Voire plus, les deux étant capitaines et se devant de montrer l'exemple...

«C'est bien pour l'esprit du rugby»

En tendant l'oreille en tribune de presse, on pouvait entendre Sylvain Marconnet expliquer le geste technique: «Mathieu et Dio étaient en concurrence au talonnage quand ils jouaient en juniors au Stade Français. Depuis ce temps, à chaque fois ils se chauffent. L'an dernier déjà, ils avaient pris un jaune tous les deux. Olivier (Diomandé), c'est une crème dans la vie. Mais sur le pré, il est un peu bête». Que Mathieu Blin fut celui qui a attendu l'autre sur la ligne de touche n'est pas important pour Marconnet, qui préfère lancer, jovial: «Mais c'est bien tout ça, pour l'esprit du rugby...»

Matfield: «J'ai compris le combat à la française»

A Toulon, on est habitué à la chose et les stars n'y pourront rien changer. La nouvelle recrue springbok Victor Matfield déclarait d'ailleurs à l'issue du match: «On m'avait dit qu'en France, le rugby laissait la part belle au combat. J'ai compris»... Hélas les images de la «soupe aux marrons» partagées entre amis toulonnais et Rochelais sont de moins bonne qualité...


Baston generale
envoyé par Rocky_83

Mots-clés :

Aucun mot-clé.