Noël Le Graet, le président de la FFF.
Noël Le Graet, le président de la FFF. - MATTHIEU ALEXANDRE / AFP

Large victoire, mais pas écrasante : Noël Le Graët, président de la Fédération française de football (FFF) depuis 2011, a été reconduit pour un mandat de quatre ans en battant son ex-allié Jacques Rousselot, 57,4 % à 41,9 %, samedi lors de l’assemblée élective à Paris.

Les deux autres candidats, Eric Thomas (président de l’Association française du football amateur) et l’ancien éducateur David Donadei, ont recueilli respectivement 0,5 % et 0 % des voix de la part des 214 grands électeurs présents (représentants du monde amateur et des clubs professionnels, avec votes pondérés).

A la tête de la FFF depuis 2011

« NLG » avait annoncé publiquement en mai 2014 qu’il était en train d’honorer son « dernier mandat ». Ce ne sera finalement pas le cas, grâce notamment à un bilan largement salué. Depuis son arrivée à la tête de la Fédération en 2011, en terrassant le sortant Fernand Duchaussoy à la surprise générale, le Breton a en effet gagné pas mal de matches. Sa réélection en est une nouvelle preuve.

Mots-clés :